1928 lectures

1018

FINALISTE
Sélection Public

Des jours et des nuits à parcourir la campagne. Sur les routes caillouteuses, de la poussière, il en mange, mais ne regrette pas son errance de par le monde. À chaque halte, il se revigore et repart vers un autre lieu. Un jour, il posera ses bagages quelque part. L'heure ne semble pourtant pas arrivée. Il a encore tant à semer, là où il passe.

L'hiver pointe son nez, le voyage devient plus difficile. Dans la nature dénudée, il traîne comme une âme en peine. Le vent lui fouette le visage. Il rassemble ses dernières forces pour arriver au prochain village, avant le soir. Transi de froid, il frappe à la porte d'un bistrot dont les volets clos laissent filtrer un rai de lumière. Marguerite, la tenancière, ouvre et l'invite à venir se réchauffer. Elle a l'habitude de recueillir les gens de passage. Même si l'individu lui paraît riche, à l'allure de rastaquouère, elle lui offre sans hésiter le gîte et le couvert. Elle apprécie toujours la compagnie, surtout celle d'un homme, depuis le départ du sien.

Quelques présentations hâtives et Marguerite se retrouve assise autour d'une table à manger et discuter avec monsieur Elric Tarados. À la dérobée, elle le déshabille du regard, elle le trouve plutôt bel homme au visage angélique. Lui, il remarque son manège mais l'ignore volontairement. Il en a connu tellement des comme Elle. Il la trouve cependant un peu différente, plus attachante que les autres. Il se reprend et préfère tenir à distance ses pensées pour ne pas tomber dans le piège. C'est trop tôt, il doit continuer sa route, sa mission. Toutefois, il accepte la proposition de Marguerite de rester plusieurs jours chez elle. Il pourra lui prêter main-forte dans la journée, et surtout en soirée, quand viennent les hommes du village se ressourcer après le travail, se divertir.

Tout le monde aime se retrouver chez Marguerite autour d'un verre à se laisser raconter ses joies et ses peines. Les gens se rassemblent dans une ambiance bon enfant. Certains s'enivrent jusqu'à avoir le teint vigne rouge. D'autres, plus sobres, tapent la belote ou la manille. Ce vendredi soir, dernier jour de boulot de la semaine, Elric Tarados se mêle aux joueurs. Personne ne se pose de questions à son sujet, il se fond tout naturellement dans le décor. Et un amateur de cartes est toujours le bienvenu, peu importe qui il est et d'où il vient. Chez Marguerite c'est ainsi, chacun respecte l'autre et encore plus quand il s'agit de l'un de ses hôtes.

Elric Tarados se révèle être un fin partenaire dans le jeu, pas de « risquettes » ni de tricherie. Les parties s'enchaînent, les équipes changent. Les adversaires essayent de faire tomber Elric Tarados, à la tactique imperturbable. L'on rit, s'agite, s'énerve devant ce gagnant indétrônable. Les heures passent et tous attendent l'erreur fatale de l'individu. La nuit s'annonce longue. Pour certains, la fatigue se ressent et les autres s'accrochent pour lutter, battre Elric Tarados. Les aiguilles de l'horloge tournent comme la distribution des cartes. L'on passe, appelle, se défausse, prend, coupe, monte, surcoupe, tape sur le tapis.

Trois heures sonnent. À cette heure de la nuit, il ne reste plus grand monde dans le bistrot de Marguerite. Seulement quelques personnes déterminées à en découdre le plus vite possible. Les gestes deviennent moins sûrs. Une petite odeur pestilentielle incommode les joueurs. L'un deux fait tomber une carte. Il se baisse, la cherche sous la table. Au moment de la récupérer, il remarque les pieds déchaussés d'Elric Tarados. Avec stupéfaction, il découvre des pattes velues, terriblement velues, des ergots. Il se relève d'un bond et regarde, d'un air abêti, l'homme qui se sent aussitôt démasqué. Un rire démoniaque accompagne les paroles de Tarados : « c'est l'heure du diable mes amis... ». Il se sauve en laissant Marguerite et les autres tout pantois. Il trouvera bien un ailleurs pour répandre le mal...

PRIX

Image de Hiver 2019
1018

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dolotarasse
Dolotarasse  Commentaire de l'auteur · il y a
Suite à une question pertinente d'une lectrice, voici quelques infos :
Pour Elric, J'ai cherché une anagramme de Lucifer et curieusement c'est le nom d'un personnage de fiction.
Pour Tarados, après des recherches, suis tombée sur un lien de la hiérarchie démoniaque. En gros, Dieux des Enfers, princes et sous-princes. Tarados fait partie de la " famille " Ariton (sous-prince).
L'adversaire connu pour être un autre nom du diable.
C'est l'heure du diable : 3 h 33 !
Merci à vous tous !

·
Image de Marie
Marie · il y a
Étonnant ! La fin m’a vraiment surprise !
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Eh bien tant mieux pour la surprise. Merci beaucoup Marie.
·
Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Moi non plus je ne l'ai pas vue venir, comme un diable sorti de sa boîte
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Hi hi trop fort ce diable ;-). Merci beaucoup Alain et belle soirée à vous.
·
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Il convient toujours de regarder, dans un premier temps, les pieds d'un individu... Les visages angéliques sont tellement trompeurs... Qu'aurait fait la pauvre Marguerite avec, dans son lit, Elric Tarados ! Je me le demande bien !!
5 voix supplémentaires, assorties de mes sourires...

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Vous avez raison et il ne faut jamais se fier aux apparences. Quant à Marguerite, j'imagine la grosse surprise si l'envie lui était venue de jouer avec le feu ;-). Je prends vos voix et surtout les sourires. Merci beaucoup Automnale et belle soirée à vous !
·
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Je suis quand même bien contente de savoir que cet Elric ne sera pas dans mon lit, ce soir ! Cependant, c'est avec grand plaisir que je réitère mes 5 voix... Pour vous, Dolo... Les voilà...
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Sourires. Vous méritez un autre partenaire ;-). Merci beaucoup Automnale !
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Tout pareil !
Dolo, tu nous balades, nous tiens la jambe, nous attaches à l'histoire et vlan, tu nous fais un croc-en-pieds ! ;o)

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Ah ah moi te tenir la jambe et t'attacher fichtre ;-). En tout cas ton passage me fait bien plaisir. Merci beaucoup Zut !
·
Image de Alexienne Duplessis
Alexienne Duplessis · il y a
Tout mon soutien;)
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci beaucoup Alexienne. À très vite ;-).
·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
L'Adversaire, c'est aussi le titre du roman d'Emmanuel Carrère inspiré par l'histoire du docteur Romand, j'ai d'ailleurs cru que j'allais le rencontrer ici :-)
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Exact pour le roman ! J'ai beaucoup aimé ce livre et Emmanuel Carrère nous pousse à réfléchir (tout du moins mon ressenti).
·
Image de JACB
JACB · il y a
Diable comme c'est surprenant !Eh! Bien Marguerite ferait bien d'y regarder à deux fois avant d'ouvrir sa porte !
Entre les deux votre cœur balancera peut-être ?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/cavale-d-auteur#
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/se-conter-fleurette#
Bonne chance Dolo.

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Vous avez raison, Marguerite n'est pas trop prudente ;-). Merci beaucoup Jacb. Je vais passer vous lire.
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
J'ai lu les deux et j'ai préféré votre poème mais j'ai aussi voté pour votre TTC. Belle compétition Jacb !
·
Image de Michel
Michel · il y a
Morale (?) de cette histoire : se méfier diablement des personnages trop séduisants qui cachent si bien leur jeu. Belle chute finale.
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Effectivement, cela pourrait être la morale de cette histoire. Merci beaucoup Michel de votre passage.
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
OH la M !!! ma femme me dit qu'elle se réveille souvent à 3h33 :( ! lol
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Hi hi, faut lui donner un bon somnifère ;-). Lol.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Ma belle-sœur s'appelle Tarradas, je vais la traiter de diablesse, je ne sais pas si elle va apprécier...
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Lol, pas sûr qu'elle apprécie. Tarradas c'était l'un de mes anciens pseudos. Nous en avions déjà discuté ;-). Encore merci Virgo d'être passée par ici.
·
Image de Aubry Françon
Aubry Françon · il y a
Voilà qui répond à mon questionnement sur le nom du personnage principal. Bien trouvé !
·
Image de Michel
Michel · il y a
Diable que cette affaire est bien menée avec le coup de théâtre final! A la vôtre
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
C'est gentil d'être passé donner votre avis sur ce texte. Contente qu'il vous plaise. À la vôtre aussi !
·
Image de jc jr
jc jr · il y a
Je commençait à m'y habituer à ce fin joueur de passage. Mais la fin est diablement surprenante.
Vous avez voté pour la porte des histoires, qui est maintenant en finale, Dolotarasse. Viendrez-vous de nouveau la soutenir ?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-porte-des-histoires
Amicalement, JC

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci à vous de faire revivre cette partie de cartes endiablée.
Oui, je vais passer confirmer mes votes. Belle finale à vous.

·
Image de Chronic2Meli
Chronic2Meli · il y a
Doublement impressionnée par la chute ! Je m'attendais a ce que ça finisse mal après qu'Elric Tarados se fasse démasquer mais joli """"happy end""""" (si on peut dire…)
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Ah, c'est le 2 en 1 ;-). Merci beaucoup, Mélissa.
·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
J'ai beaucoup aimé, sauf la toute dernière phrase, peut-être que ce diable-là m'a touchée, je l'aurais fait partir au galop ou en fumée sans le qualifier de mal. J'aurais voté, c'est sûr !
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Une autre fin, pourquoi pas ! Merci à vous d'être passée voir l'Adversaire ;-).
·
Image de Mimine
Mimine · il y a
Des frissons !! 👿
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Avec beaucoup de retard, un grand merci, Mimime...
·
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Déjà voté Dolo!
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Oui je sais bien, je te parlais du texte " Le retour "... Bonne nuit !
·
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
J'y retourne!
·
Image de Gabriel Epixem
Gabriel Epixem · il y a
J'aime le style. Bravo.
Peut-être aurez-vous le temps de me découvrir aussi.

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci à vous d'être passé par ici. Je vais aller vous découvrir. À bientôt et belle soirée.
·
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
J'arrive un peu tard mais pas trop pour dire que j'ai bien aimé cette diablerie.
Mon vote complémentaire.

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Pas grave pour le retard ;-). De mon côté, j'ai beaucoup aimé votre TTC " Le vieil homme... ". Une histoire tendre et touchante servie par une belle écriture. Belle compétition à vous et merci de votre passage par ici.
·
Image de Parfumsdemots Marie-Solange
Parfumsdemots Marie-Solange · il y a
Whaou!j’adore toutes les histoires sur Lucifer et celle ci est au top !
Je vous invite dans un jardin(d’éden)si vous le voulez bien et faire un tour sur Mirage
Merci

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Merci à vous ! J'espère que le diable n'est pas chez vous ;-). J'irai faire un tour....
·
Image de Parfumsdemots Marie-Solange
Parfumsdemots Marie-Solange · il y a
😉qui sait?
·
Image de Léonard Cajac
Léonard Cajac · il y a
Diablement bien écrit 😉
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Vraiment gentil à vous ! Sans doute le dernier commentaire de cette finale 😉. Merci beaucoup Léonard !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

« Tout se passe dans la semelle », nous assura la vendeuse. « On ne plaisante pas avec les chaussures », ajouta-t-elle, et elle semblait avoir un clou dans les siennes. Pour la...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Mon grand-père portait un maillot de bain en laine. Il était tricoté « serré » pour ne pas se déformer en prenant l'eau. Une large ceinture de cuir le retenait à sa taille. La boucle en ...