La voix de « Assoukaten »

il y a
3 min
264
lectures
39
« Si ce dont vous m’accusez est vrai, Dieu seul jugera ! ». Ces mots sont ceux de « Assoukaten".
Assoukaten est une femme rurale de 73 ans de Kabo, un village situé à 21 kilomètres de Elana, elle a mis au monde deux garçons et une fille. Au bout de quinze ans de mariage, elle devint veuve.

Et comme le malheur ne vient jamais seul, quelques années plus tard, elle perdit encore son fils aîné, mort selon la rumeur, du VIH ! Sa seule joie de vivre, c’est maintenant ses deux enfants ! Mais cette joie sera à son tour éphémère : le fils de ''Assoukaten'' est malade ; gravement malade au point que les mauvaises langues ont pronostiqué sa mort dans les tous prochains jours ! C’est dans ce contexte que dans la brume d’un matin de décembre 2014, une horde de « justiciers », composée des jeunes et badauds du quartier ont envahi la case de Assoukaten.

Ils ont tout saccagé : marmites, calebasses, plats, denrées.... Une pluie de coups s’est abattue sur ''Assoukaten''.
Gourdins, fouets et morceaux de bois, tout ce qui tombait dans la main servait d’instrument de châtiment aux justiciers d’un matin ! Les cris de douleur et les protestations d’innocence de Assoukaten, les justiciers n’en avaient cure.

Elle suait du sang de tous ses pores. Puis son bannissement du village lui a été signifié, verbalement, par le doyen du village ! ''Assoukaten'' est accusée d’être l’auteur de la mort de son mari, de son fils aîné, et de tous ceux dont les noms n’ont pu être cités, morts tous de mort suspecte, semble-t-il ! Selon l’accusation, Assoukaten mange les âmes de ses victimes, causant ainsi leur mort physique !

Après trois jours de séjour en brousse, de douleur physique et morale, de faim et de soif, Assoukaten choisit l’arme fatale. Son ultime moyen de défense : elle revint nuitamment se pendre, à l’arbre au milieu du quartier ! Oui, elle s’est pendue !

Mesdames, Messieurs,
Je vous prie de croire que cette scène est une réalité qui s’est déroulée dans un pays dont les dirigeants crient pourtant, à la face du monde, leur attachement à la démocratie et à l’Etat de Droit.


Depuis des années, des femmes accusées de sorcellerie ont été bannies de la société ;
Elles ont disparu et on ignore jusqu’à l’endroit de leurs sépultures.

Depuis des années, des femmes ont ruminé leur peine et bu toutes les larmes de leurs yeux pour avoir été désignées à tort comme étant des « mangeuses d’âmes » et définitivement bannies de la société, après avoir subi des sévices corporels.

Cette peur quotidienne et lancinante d’être indexées à tout moment comme étant « mangeuses d’âmes ».

Ah ! L’horreur d’être accusée d’un pareil crime ! Mais depuis des années aussi, leurs tortionnaires ont la partie belle.

Quand il leur arrive de faire un tour à la prison, c’est juste pour se faire oublier par les quelques voix dissidentes ; après, c’est la liberté sans jugement ! C’est pourquoi du haut de votre tribune, je pousse un cri d’orfraie au nom de ces femmes qui, tel le loup d’Alfred de Vigny, traqué, entouré et qui, se sentant perdu s’est assis stoïquement pour faire face à son destin, aux chasseurs et à leurs chiens.

Je dénonce, du haut de votre tribune, énergiquement, la complicité des autorités étatiques qui ont fermé oreilles et yeux sur ces assauts flagrants et récurrents sur les droits de l’homme. Alors, on entend toujours et partout : « il se trompe, il veut faire comme si on était en Europe.


A-t-on besoin d’appartenir à un pays nanti et développé pour savoir que la vie humaine est sacrée ?
A-t-on besoin d’être dans une société de haute technologie et d’un très haut niveau de vie pour s’apercevoir que la dignité est inhérente à la nature humaine ?


Avons-nous besoin d’aller sur la lune pour comprendre que manger l’âme d’un être humain relève de la superstition la plus délirante ?
On peut toujours, me semble-t-il, attendre quand il s’agit des autres.

Loin de moi l’idée d’en appeler à une pitié posthume.
Assoukaten et les autres sont parties, effacée des morts dans la Mort.

La justice, elles n’ont jamais su ce que veut dire ce mot ! Mais il y a toujours un immense espoir de sauver le genre humain chaque fois qu’il y a unanimité dans la réprobation de la barbarie et de l’injustice des hommes.

Il y a comme un progrès de l’humanité chaque fois qu’une lutte contre l’injustice triomphe quelque part. C’est pourquoi vous devez juger maintenant ; Dieu jugera après ! Je ne vous demande pas de vous imaginer un seul instant à la place de ''Assoukaten''.
Je vous demande d’écouter attentivement votre mère, votre sœur, votre épouse ou votre fille vous parler. Vous entendrez la voix des ''Assoukaten''

A cet instant plus qu’à aucun autre, j’ai le sentiment d’avoir assumé ma liberté et mon courage qu’incarne ma qualité d’avocat.

Mais j’ai eu le courage d’essayer.
Et je me permets de croire que vous avez entendu la cause. C’est cela qui compte. La voix de ''Assoukaten'' vous est parvenue ! Je suis la voix des Femmes "Koussoukaten » !

Mesdames, Messieurs

Je m’incline devant la douleur des femmes du monde entier particulièrement celles de ma localité.
39

Un petit mot pour l'auteur ? 33 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Assane Diedhiou
Assane Diedhiou · il y a
Bonne continuation Mr Badji
Image de Khadidiatou Bint Khouwailidine BA
Image de Olivier Niouky
Olivier Niouky · il y a
Bonne continuation Maître ...u as une belle plume
Image de Seny Coly
Seny Coly · il y a
Félicitations aty...
Image de Momo Dieme
Momo Dieme · il y a
Tous derrière toi frère jusqu' au sommet!inshallah ça ira car vous avez une belle plume
Image de Mansour Bēn Abråham
Mansour Bēn Abråham · il y a
Homme de cœur viril et fier♥️Bnne continuation frr
Image de Astel Ndongo
Astel Ndongo · il y a
Félicitation et bonne continuation frère
Image de Dimitri Guendouzy
Dimitri Guendouzy · il y a
bonne continuation frère
Image de awacheikhly80@gmail.com awacheikh
awacheikhly80@gmail.com awacheikh · il y a
De tout cœur avec toi mon grand 💕💓💕
Image de Coumba Baba Sow
Coumba Baba Sow · il y a
Bonne continuation Mr badji
Image de Ibrahima Diallo
Ibrahima Diallo · il y a
Félicitations et bonne continuation
Image de Lala Camara
Lala Camara · il y a
Félicitations mon cher Famara et bonne continuation c Harouna camara
Image de Aminata Diop
Aminata Diop · il y a
Machallah frère bonne continuation
Image de Ibrahima Dione
Ibrahima Dione · il y a
Fière de toi mon pote
Image de Fatouch Dieng
Fatouch Dieng · il y a
Bonne continuation
Image de Marietherese Manel
Marietherese Manel · il y a
Félicitations et bonne continuation Famara Badji une référence un Idol une personne formidable et serviable. Bonne chance pour le reste!!!
Image de Aliou Badji
Aliou Badji · il y a
Bonne aspiration frère
Image de Djiby L'élégant
Djiby L'élégant · il y a
Félicitations et bonne continuation frérot le grand juriste
Image de Ndeye Ndoumbé Babou Gueye
Ndeye Ndoumbé Babou Gueye · il y a
Félicitation et Bonne continuation famara.
Image de Lamine Ngaaka Sy
Lamine Ngaaka Sy · il y a
Du courage et bonne continuation frère
Image de Takeissa Cameron Gsp
Takeissa Cameron Gsp · il y a
Félicitation maître et bonne continuation nous sommes de tout cœur avec vous quelque soit la pérennité du chemin
Image de Dianké kanouté
Dianké kanouté · il y a
Bon courage Famara !
Image de Moussa Samb Gueye
Moussa Samb Gueye · il y a
Bonne continuation
Image de Abdoulaye Toure
Abdoulaye Toure · il y a
A Big writter, also sauge and lawyer, a Big man, good Luck for the next.
Image de Sarr Ibrahim
Sarr Ibrahim · il y a
Se positionner en porte parole de sa société et porté la voix des sans voix c'est à la fois courageux et noble ✊🏿 bonne continuation le frére.
Image de Babacar Diouf
Babacar Diouf · il y a
Bonne continuation mon frère
Le grand juriste

Image de Ndeye Atta Ndiaye
Ndeye Atta Ndiaye · il y a
Bonne continuation mon cher.
Image de Ndèye Nogoye Abib Faye
Ndèye Nogoye Abib Faye · il y a
Félicitation famara et bonne continuation 😍
Image de Papa Alassane barry Sall
Papa Alassane barry Sall · il y a
Le juriste l'écrivain toutes mes félicitations bonne continuation
Image de Lifto Diop
Lifto Diop · il y a
Bonne continuation mon frère inchallah ça ira
Image de Lamine Diallo
Lamine Diallo · il y a
Une histoire tres pathétique et surtout instructrive, les informations sont riches et je pense que le message si c'est pas encore fait, doit se faire entendre, les femmes souffrent et c'est une désolation. La femme assoukatene est une battante, elle fût courageuse et même si son dernier acte est condamnable, nous pouvons comprendre facilement ses raisons, le chagrin, la solitude, la stigmatisation qu'elle a vécue.
Merci, frère pour cette belle prise de position, très belle plume et bonne continuation.
M.L.D.

Image de Famara Badji
Famara Badji · il y a
Merci beaucoup Sylvie Talant
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
De quel pays s'agit-il ? La deuxième partie (homélie) est trop longue alors que la première partie (récit) est crédible, tragique, méritait d'être dite. Malgré son défaut d'équilibrage je pense que ce texte aurait mérité une qualification. Il dénonce un problème très grave et aucun manifestant n'en parle.