3
min

La théorie des côtés

57 lectures

66

- Chers amis, bonsoir. Nous recevons Arnold Duchmol, docteur en philosophie qui vient de sortir un essai qui bouleverse tous nos repères : « La théorie des côtés ». Professeur, pouvez expliquer à nos téléspectateurs, les principes de votre découverte ?
- D’abord : bonsoir à tous. Je suis heureux de constater qu’une chaîne fait enfin une place à la recherche philosophique, même à une heure du matin. Ma théorie est très simple. Vous vous souvenez sûrement de la théorie des bouts qui tire son nom d’Amédée Dubout qui la formula si génialement au XIXe siècle.
- Absolument, Amédée Dubout est le premier à avoir montré qu’un saucisson a toujours deux bouts, même si on le coupe en deux !
- Exactement ! La théorie des côtés est une extension des travaux de Dubout. Il s’agit de rendre compte de phénomènes que nous constatons dans la vie de tous les jours. La base de nos réflexions tient en une phrase : il y a toujours deux côtés !
- Alors, cher Arnold Duchmol, assez de théories ! Du concret. Donnez-nous des exemples.
- Prenez une rivière. Un cours d’eau a obligatoirement deux berges ! Autrement dit deux côtés ! Peut-on imaginer un fleuve qui n’aurait qu’une seule rive ?
- Effectivement, c’est très éclairant. Mais la théorie de côtés s’applique-t-elle aussi dans la vie quotidienne, professeur ?
- C’est là que cette découverte se déploie dans toute son ampleur. Considérez un lit. Eh bien, un lit a toujours deux côtés ! Ce qui justifie la phrase bien connue des couples : quel côté tu prends ? Mon équipe a travaillé sur un autre cas célèbre : la tartine de confiture ! La tranche de pain présente indiscutablement deux côtés. Chacun a affronté la problématique : lorsque la tartine choit à terre, il faut espérer qu’elle tombe du bon côté et non pas de l’autre !
- Vous avez trouvé des applications de votre concept dans le domaine des institutions !
- Tout à fait, Alexandre ! Que serait une droite sans gauche, ou une gauche sans droite ? Tous les élus seraient du même côté. Il n’y aurait aucun débat politique sur vos plateaux de télé !
- Ce serait dommage, en effet !
- Voulez-vous que je vous dise ? Une telle situation s’appellerait un régime totalitaire ! Adieu notre démocratie !
- Ouf ! Grâce à vous nous l’avons échappé belle, Professeur. Mais j’ai là quelques questions par SMS de nos téléspectateurs qui aimeraient aller plus loin. N’y a-t-il pas derrière cette théorie quelque chose d’angoissant pour la condition humaine ?
- Je suis content que vous me posiez cette question. Nous avons progressé dans sa compréhension. Suivez-moi bien, les hommes ont besoin de défis pour avancer. La théorie des côtés répond à cette attente. En effet, prenez le concept de frontière. Lorsqu’il existe une frontière, il y a forcément deux côtés. Vous imaginez une frontière sans rien derrière ?
- Loin de moi cette idée, Professeur.
- Pour l’homme, le challenge est là ! Que se passe-t-il de « l’autre côté » ? Ne serait-il pas plus agréable d’y vivre ? On ne compte pas le nombre d’envahisseurs qui se sont posé cette question au cours de siècles.
- Très éclairant ! Vous venez d’expliquer d’un trait tout un pan de notre Histoire ! « L’autre côté » existe donc pour susciter la curiosité ou l’envie des hommes, avides de connaître la face du monde dont ils sont privés ?
- Absolument, Alexandre ! Mais, les Hommes sont damnés. Leurs divisions dégénèrent souvent en conflits. Je ne parle pas seulement des guerres sanglantes qui ont émaillé les derniers siècles.
- Vous avez d’autres exemples, professeur ?
- Reprenons le lit et deux jeunes mariés. Supposons que chaque membre du couple ambitionne le même côté du lit. Nous sommes immédiatement en présence d’un drame conjugal. On n’imagine mal deux personnes dormir l’une sur l’autre du même côté du lit. Il faut que l’une se dévoue pour s’allonger sur l’autre côté. Ce dernier pourra en concevoir beaucoup d'amertume. Ce n’est jamais très bon.
- Mais tout de même, professeur, il y a eu des hommes et des femmes qui ont tenté de réconcilier les deux côtés.
- Vous avez raison. Il ne faut jamais désespérer de la nature humaine. La plus grande avancée depuis deux mille ans, c’est certainement l’invention du pont. Comme celui qui relie le continent à l’île de Ré où j’ai passé mes vacances avec ma femme.
- Oui, alors ça, on s’en fout un peu. Vous dites, si je comprends bien que, le moteur du progrès de la civilisation s’appuie sur l’effacement progressif du concept de « l’autre côté ».
- C’est un processus qui s’applique très bien en politique. Avez-vous remarqué le nombre d'élus qui s’acharnent à réaliser une synthèse de la droite et la gauche ?
- Si bien que les citoyens ne savent plus dans quel camp ils se trouvent. Autrement dit, ils ne peuvent plus se chamailler avec les partisans de « l’autre côté ».
- Vous avez tout compris !
- Mais, professeur, n’y a-t-il pas une faille dans votre théorie ?
- Ça m’étonnerait !
- Que faites-vous du triangle ? Vous avez sans doute observé que le triangle est une figure à trois côtés !
- Ah ! J’attendais votre question. Il y a une vérité peu connue : les premiers triangles n’avaient que deux côtés. Il était très difficile de travailler sur des triangles à deux côtés. Eh bien, justement un inventeur dont l’Histoire a perdu le nom, a trouvé le moyen de contourner le problème en découvrant le troisième côté du triangle.
- En effet, ça explique de manière lumineuse la raison pour laquelle on ne peut plus parler de « l’autre côté » du triangle. Eh bien, Professeur, cette remarque clôt notre entretien qui fera date dans les travaux en philosophie fondamentale. Une dernière observation ?
- Oui, Alexandre, vous imaginez bien que nous avons besoin de subsides. Les subventions du gouvernement sont en chute libre. Aussi je lance un appel aux dons pour financer notre prochain programme de recherche : « La fonction des coins dans le rectangle ». Le numéro de mon compte en banque est le...

PRIX

Image de 5ème édition

Thèmes

Image de Très très courts
66

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Joli foutage de gueule ;-) L'une de mes copines, prof de math aurait aimé balancer ses polygones à la tête de votre conférencier !
·
Image de Maïra Richards
Maïra Richards · il y a
Hilarant... Je n'en reviens pas de cette réflexion si pleine et vide de bon et de mauvais sens ( les 2 mon capitaine!). Tous mes votes!

Je participe aussi, si cela vous dit
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/parallelisme?all-comments=true&update_notif=1510735888#fos_comment_2180453

·
Image de Merlin28
Merlin28 · il y a
Alors là comme prof... nickel... j'ai beaucoup ri ;)
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Récit plein d'humour.
Mon pantoum (Rêve d'ailleurs est aussi en cavale dans la Matinale. Je vous invite à aller la découvrir. Merci.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-dailleurs-pantoum

·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Et la quadrature du cercle ?
·
Image de Jezabel
Jezabel · il y a
Je vous donne deux voix ! J'aime la recherche et ses passionnés ! Cette nouvelle est drôle et bien écrite ! Vraiment ! Elle se termine parle triangle ! Cela me fait penser aux triangles de Bermudes...qui a la particularité de perturber les boussoles et d'inverser les pôles magnétiques, qui sont deux côtés opposés ! Les marins s'y perdent en passant de l'autre côté...à chaque fois, à cause de la boussole perturbée... ils vont au Sud et passent de l'autre côté, c'est à dire au Nord C'est un peu comme vous, dans la liste vous étiez au-dessous de moi dans le classement et grâce à mon vote vous passez de l'autre côté, c'est à dire au-dessus de moi ! Et j'espère bien que mon texte passera de l'autre côté des lecteurs , c'est dire du côté du jury pour y être étudié et retenu ! Cela ne vous empêche pas de lire le mien et de voter si le coeur vous en dit ! ! ( J 'aime votre texte et ce serait dommage qu'il passe inaperçu, !) C'est comme le mien où il est question des côtés géographiques et de Tahiti qui est aux antipodes de la France (l'Aquitaine) , c'est à dire de l'autre côté de la terre (on reste bien dans le thème là ! Mouarf..ahaaha ! C'est hilarant ! ) et surtout d'océan, de l'enfer et du paradis qui sont deux côtés opposés tous deux de l'autre côté de la vie.. Je vous invite à le lire !
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Une belle découverte dans le virage. j'aime beaucoup. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poèmes "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver poésie et "j'avais l'soleil au fond des yeux " dans la matinale en cavale. Bonne chance à vous. http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Un joli texte, mes voix. Pour ma part, sans contrepartie, j'ai commis deux textes, L'invitation http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/linvitation?all-comments=true&update_notif=1509982263#js-collapse-thread-577892 et Reflets http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reflets-6 si le cœur vous en dit
·
Image de Isdanitov
Isdanitov · il y a
Vous m'avez vraiment fait passer un bon moment! Merci.Je vote heureux.Peut-être apprécierez-vous mon texte publié dans la Matinale : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-cle-12
·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Le 3è côté du triangle est un pont ;)
J'ai bien aimé.
Valable aussi bien pour les choses que pour les hommes.
On a tous deux côtés et on est toujours curieux de savoir ce qui se cache de l'autre côté, (des autres et de soi-même).

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur