Image de Laika

Laika

398 lectures

265

FINALISTE
Sélection Jury

Face à l’Afrique, un cap aride où Orient et Occident se donnent la main.
C’est ainsi que le prêtre parle de cette terre rouge lourde des pluies des derniers jours. La bête, soumise aux cris de l’homme, avance lentement pour tracer le sillon, le sabot hésitant sur les cailloux mis à nu.
Lui, pense à ce dieu ingrat qui l’a fait naître là, au bout du monde, dans la crainte du péché. Lorsqu’il entre dans l’église pour la prière il lève les yeux vers les monstres grouillants des chapiteaux. C’est ça l’enfer promis s’il dévie du chemin qui lui est destiné. Il tremble en pensant qu’il peut rôtir sur le gril géant du diable grimaçant, ou disparaître dans la gueule béante du crapaud au ventre tendu de tant d’âmes déjà damnées.

Les couleurs violentes des peintures de la nef affolent elles aussi son cœur ; il y voit s’avancer une file interminable d’hommes et de femmes bouffis par la luxure, livrés aux pattes d’une truie voilée comme une nonne, avalés par un œuf énorme à tête humaine, ou broyés par la patte griffue d’un oiseau géant à bec de canard. Il ne peut détourner son regard de ces scènes qui hantent souvent ses rêves. Il ne veut pas être condamné à errer dans les ruines en flammes dans l’attente du châtiment ultime.

Ce monde mystérieux traduit par les images ou gravé dans la pierre, il est décrit dans le livre sacré et le prêtre lui rappelle qu’il contient la parole divine. Lui ne sait pas en déchiffrer les signes. Il maudit son ignorance et c’est là son tourment. Ce que dit aussi le livre, c’est qu’il peut éviter la chute ; alors il travaille dur à faire pousser le blé et l’orge sur cette terre ingrate, il a pris femme, il a des enfants et sa vie est en ordre. Il n’est pas ce voleur qui dérobe la bourse pleine d’or au joueur de cartes, il est fidèle, humble.

Alors il ne s’explique pas pourquoi le paradis promis aux hommes vertueux dans les belles images qui font face aux rondes infernales des bannis lui donne souvent le sentiment d’un mensonge. Tout ce qu’il voit les fruits roses et ventrus picorés par les oiseaux, la licorne près de la fontaine et les amoureux enlacés dans une coquille, le corps semé de perles, toutes ces visions lui semblent bien loin des promesses du prêtre.

Sur cette terre balayée par les vents où il use sa force il a le sentiment d’un abandon par son dieu, un dieu courroucé dont il ne mérite point pourtant le châtiment. Car l’enfer promis par les sculptures et les images ne peut être pire parfois que son désespoir quand la maladie torture les corps, quand les bêtes meurent et que les pluies détruisent le travail du jour ou que le soc de la charrue se brise sur la terre gelée. Quand l’enfant affamé est mort, son cri est monté vers ce ciel sans pitié, aveugle, si loin des hommes.

Depuis peu, des pensées qu’il essaie de chasser par la prière se sont imposées à lui et le rongent comme une vermine. Elles viennent des rumeurs qui circulent sur les marchés au gré des passages des colporteurs et des montreurs d’ours ; il aime leur parler car ils arpentent le monde et le font rêver, lui qui a tant de mal à imaginer du haut de la falaise dominant la mer que là-bas sur des terres inconnues des êtres différents, heureux et libres vivent. Jusque là il ne connait d’eux que les formes sculptées dans la pierre au tympan de l’église, êtres difformes aux oreilles immenses qui se replient comme une coque pour le sommeil, et ceux bien plus horribles une bouche ouverte au milieu du ventre.

De nouvelles images désormais se superposent à ce monde infernal, celles aussi des conteurs des jours de foire qui lui parlent des anges rebelles et de leur envol loin du monde obscur de la peur de la punition.

On peut donc espérer et ne plus courber l’échine ; il songe qu’il trouvera peut-être lui aussi d’autres ailes, des ailes solides pour éviter la chute quand, dans le ciel vide, il s’approchera du soleil.

PRIX

Image de Printemps 2018
265

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Thara
Thara · il y a
Un texte qui se pose en réflexion...
Merci pour ce partage de lecture. Bonne chance pour votre récit.
+ 5 voix !

·
Image de Laika
Laika · il y a
C'est moi qui vous remercie pour votre vote et je suis très heureuse d'avoir partagé ce texte avec vous !
Bien à vous

·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Tres beau texte ! merci pour ce beau moment de lecture
·
Image de Laika
Laika · il y a
C'est moi qui vous remercie, ça me fait vraiment plaisir que vous ayez aimé ce texte qui s'appuie sur les représentations du bien et du mal au Moyen-âge et là en particulier sur le merveilleux triptyque de Bosch...
Cordialement

·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Un très beau texte, plein d'humanité et de sensibilité, qui mérite sa place en finale... et au delà, je vous le souhaite !
·
Image de Laika
Laika · il y a
Merci pour votre message je suis très heureuse d'avoir partagé ce texte avec vous.
Cordialement

·
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
J'aime beaucoup ce texte qui fait réfléchir. Mes voix
·
Image de Laika
Laika · il y a
Merci Lolanou pour votre lecture et votre vote.
Bien à vous

·
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
La conscience et l'élévation d'une âme rustique. Ce n'est pas banal. je vote
·
Image de Laika
Laika · il y a
Merci pour votre retour et votre vote .
Cordialement

·
Image de Manita
Manita · il y a
+ 3 .Bravo !
·
Image de Laika
Laika · il y a
Merci d'avoir lu mon texte et de m'avoir accordé votre vote ...
Cordialement à vous

·
Image de Marie
Marie · il y a
j'ai adoré votre texte. Je vote
Si vous souhaitez lire l'un des miens https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/loin-des-yeux-loin-du-coeur

·
Image de Laika
Laika · il y a
Merci Marie pour votre lecture et votre enthousiasme qui m'encourage !!!merci également de m'avoir accordé votre vote. J'ai lu votre texte .... le coeur serré car il est d'une lucidité assez terrifiante !! en tous cas j'aime sa construction et votre écriture fluide . Cordialement.
·
Image de Marie
Marie · il y a
merci d'avoir pris le temps de lire mon texte. Bonne chance à vous
·
Image de Charlette
Charlette · il y a
Quel style, riche et dense ! et quelle atmosphère mystérieuse !
·
Image de Laika
Laika · il y a
Je dois dire merci à vous d'abord et ensuite à Jérôme Bosch qui m'a donné quelques pistes pour écrire ce texte .
Cordialement à vous

·
Image de Charlette
Charlette · il y a
Vous devriez commencer par remercier Bosch ! Je pense qu'on peut tous remercier d'ailleurs avoir enrichi, et frappé, nos imaginaires de scènes fourmillant de créatures hybrides et d'animaux exotiques !
·
Image de Laika
Laika · il y a
et j'ai eu le bonheur d'admirer récemment son triptyque au Prado!!! cette merveille qui a été tant de fois étudiée décortiquée , analysée reste pourtant extrêmement mystérieuse , on peut donc " se glisser " entre toutes ces petites bêtes , ces monstres et ces pauvres humains pour écrire !!!
·
Image de Reunan
Image de Laika
Laika · il y a
Merci merci merci merci merci....... pour votre lecture et vos votes !
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Mes votes et mes félicitations pour cette place en finale.
·
Image de Laika
Laika · il y a
Je vous remercie pour l'intérêt que vous avez porté à ce texte !
Cordialement

·
Image de Laika
Laika · il y a
Merci pour l'intérêt que vous avez porté à ce texte !
Cordialement

·