1
min

La main dans le sac

Image de Jade Mathieu

Jade Mathieu

2 lectures

0

Peu importe que l'on vous ai vu. Vous aviez à peine tenté de le masquer de toute façon. Une main tenant fermemant l'emballage, l'autre à mi-chemin à l'intérieur. Ce genre de geste assumé. Décidé bien avant le passage à l'acte déjà.
C'est dimanche matin. Ca pourrait être samedi aussi. Il y a ce rayon de soleil qui réchauffe juste assez. L'un des premiers de la saison. On vous a demandé d'aller acheter le petit-déjeuner. Vous avez d'abord lancé la machine à café et êtes parti à pieds. "T'as qu'à prendre des chouquettes, les petits les adore." C'est vrai, les chouquettes de la boulangerie à l'angle sont à tomber. Ce qu'il faut de moelleux, avec beaucoup de grains de sucre, mais pas trop gros.
Sur le chemin vous y avez pensé à ces chouqettes. Le goût oui bien sûr. Mais la forme aussi ! Quelle allure elles ont tout de même ces boules dorées aux contours rocailleux.
Il n'est pas tout à fait 9 heures, il devrait y avoir une nouvelle fournée en préparation. Peut-être y serez-vous à temps pour les cueillir encore chaudes ?
La boulangerie est arrivée devant vous. Vous êtes entré et les avez vu trôner. En vitrine évidemment et tout là-haut sur la grille. Celle qui sort juste du four.
Il y a eu ce moment d'hésitation et puis vous avez osé. "Je vais vous prendre une dizaine de chouquettes, celles qui sortent juste du four tout là-haut s'il-vous-plaît."
Sous votre regard pressant, elles ont atteri une par une dans l'emballage opaque, tout doucement. Vous avez apprécié la délicatesse de la vendeuse, un peu complice. C'est fragile ces choses-là.
Dehors, le soleil vous avez attendu. Prêt à vous raccompagner à la maison. Vite, avant que les trésors dorés ne refroidissent au fond du sac. Ca serait quand même dommage de passer à côté de cette première bouchée chaleureuse. Solaire presque. Celle des privilégiés matinaux. La récompense des lève-tôt, allumeurs de machines à café.
Qu'est-ce qui vous retient de piocher dedans ? Juste une. Qui s'en rendra compte ? Qui ira demander à la vendeuse combien de chouquettes il y avait ?
Et puis après tout pourquoi pas.
Peu importe que l'on vous voit. La main est dans le sac.
C'était décidé bien avant le passage à l'acte déjà.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,