La grosse soupière blanche

il y a
2 min
22
lectures
6

J'ai attendu des années avant d'ouvrir cette boîte de Pandore d'où ne cessent de s'échapper mes histoires qui ne sont que la transfiguration de petits souvenirs épars. Que me restera-t-il après  [+]

« La grosse soupière blanche », c’est ainsi qu’elle se nomme. Tout comme il y a « le petit vase bleu » ou « la lampe avec des perles » mais la grosse soupière tient une place importante parmi les objets familiers de cette maison. Elle est si craquelée, si ébréchée que je ne sais plus de quel côté la tourner, quelle face montrer pour qu’elle garde un aspect décent dans le coin de la cuisine que je lui ai attribué pour qu’elle se sente chez elle. Elle a l’air d’une grosse tête aux joues boursouflées, affublée d’un chapeau extravagant décoré de fleurs et de fruits décolorés. Elle a vécu ! Elle crie pitié. Si une main inconnue soulève son couvercle par curiosité, je reconnais aussitôt sa voix sourde et rauque qui m’appelle au secours. J’y entasse un tas de petits objets incongrus, des rebus, des débris aussi inutiles qu’elle, mais j’y tiens car elle a traversé une grande partie de la vie de ma famille. Je crains pour elle, elle est si fragile. Un jour où je voulais la débarrasser de la pellicule grasse qui l’enrobait, elle s’est brisée ne supportant pas l’épreuve du décrassage. Je savais que je lui ferais subir un choc en la frottant de la sorte. Elle émettait de petits couinements me disant de faire attention, se plaignant que je lui faisais mal, que mes mains étaient trop rudes et maladroites pour une vieille faïence comme elle. J’ai dû la recoller en cachette pour que ceux qui ne la connaissent pas aussi bien que moi ne me forcent pas à la jeter.

Rares sont les visiteurs qui reconnaissent son charme et pourtant elle n’a pas toujours été moche et démodée. D’autres pourraient le confirmer car ils l’ont bien connue, eux aussi, mais ils ont perdu ses traces et l’ont probablement oubliée. Elle a traversé bien des lieux et des épreuves. Le dernier endroit où je l’ai vue c’était sur la tablette de la cheminée dans mon ancien appartement où j’ai emménagé avec mon futur mari. Elle était aussi avec moi dans ma chambre d’étudiante. Je l’avais extraite du grenier de ma maison natale pour qu’elle me tienne compagnie pendant de longues heures d’étude solitaire. Elle me rappelait ma famille, me rassurait et m’inspirait. Je revoyais les soupes savoureuses et réconfortantes de ma mère et aussi les veloutés d’asperges pour les grandes occasions. Je n’y étais pas mais je sais qu’elle était présente lors des fiançailles de ma sœur aînée, une vieille photo en témoigne. Mon père a l’air méfiant. Ce futur gendre sera-t-il à la hauteur ? Se montrera-t-il digne de notre famille ? Ma sœur est tout sourire. La soupière trône avec fierté au milieu de la table couverte d’une nappe brodée. Elle est à l’honneur. Les convives se sont figés pour la photo, une lourde cuillère en argent à la main. Les assiettes profondes sont assorties à la soupière. Que sont-elles toutes devenues ? Brisées, jetées, vendues lors d’un vide grenier. La dernière a probablement fini comme écuelle pour le chat. Aucune assiette ne pourrait s’harmoniser avec cette soupière qui est la seule pièce du service ayant pu être sauvée.

Si c’est une pièce unique, ce n’est certainement pas une œuvre d’art, ni une pièce d’antiquité mais c’est plus qu’un simple objet souvenir. J’aime toucher ses rebords joufflus. Parfois je suis tentée d’y verser une bonne soupe toute fumante. Mais elle ne le supporterait pas. Elle se mettrait à pleurer et suinter de partout jusqu’à éclater. Ma cuisine a besoin d’être modernisée et cela me contrarie. Où vais-je te mettre toi, ma vieille soupière, avant que tu ne te brises en mille morceaux et mette fin à une belle et longue histoire ?
6

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
J'ai la même ! C'est ma boîte à souvenirs et bidules divers ♫
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
"Objets inanimés, avez vous donc une âme, Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer?"Lamartine.J'aime.
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
Cette histoire simple fonctionne plutôt bien car chacun d'entre nous possède une soupière blanche ou quelque autre objet qui en tient lieu.