La fin du Monde

il y a
1 min
2
lectures
0

J'aime écrire mais pas parler de moi  [+]

La fin du monde arriva grâce à l'industrie néo libéral.
Les industries et le monde de la finance, grisés par leurs excès de bénéfices et le coût du travail humain minuscule, continuèrent à produire toujours plus, pour vendre à l'excès, gonfler leurs trimestres et récompenser leurs fidèles actionnaires.
Le monde plongeait lentement dans le chaos et ils spéculaient toujours sur l'heure exacte de sa fin.
"Encore 10ans avant le point de non-retour!"
"Ou même 50!"
"D'ici là, nous autres entrepreneurs auront découvert la solution pour nous sauver."

Sauf que par "nous" ils voulaient d'abord se sauver eux-mêmes.
Sauf que le point de non-retour avait déjà été atteint, bien avant que quiconque ne veuille l'accepter.
L'anthropocène était le dernier mouvement de l'ère mammaire. Les humains en étaient les exécutés et exécutionnaires.
Ils se sont arrachés les poumons pour se remplir l'estomac.
Alors naturellement les premiers à mourir d'asphyxie furent les premiers à avoir le ventre vide.
De nombreuses autres espèces avaient déjà disparues.
Les humains n'avaient rien pu empêcher.
Ils n'arriveront pas à empêcher leur auto-sabotage.
La masse paupère viendra se jeter sur la petite élite. Et ils s'entretuèrent tous.

La fin de l'âge mammaliens. Le début de l'ère de chitine, muté au travers du poison humain.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Séryès

Romain Ruffiot

Cela faisait déjà quelques jours qu'elle l'avait repéré. Ça n'avait pas été facile. Elle était suffisamment maligne pour se protéger et demeurer discrète en toutes circonstances. Certes... [+]