1
min

La différence

2 lectures

0

Quand on voit "FEMME" on la détermine
comme une dame au foyer , une servante et femme au chômage . Celles les plus chanceuses qui font parties de la classe bourgeoise , la première réflexion sera toujours " elle pratique la gérontophilie." Car la majorité de la jeunesse d'aujourd'hui ont le gousset vide. Petite jupe, veste et exposition de la poitrine ah oui ! Celle là est bien sûr secrétaire et c'est normal car son deuxième nom c'est" la maîtresse du patron". Celles qui sont les plus courageuses en arrivant quelque chose de plus grande , c'est l'étonnement total parce qu'on n'a pas le physique. Malgré on est au 21 siècle, on trouve toujours le racisme de l'infériorité envers les femmes. Les malchanceuses comme les personnes sans-abri sont devenue mendiantes où pratiquent l'art de la prostitution. En confondant la femme comme un objet sexuel, les hommes nous condamnent à être une femme qui se "consomme" à travers la libération sexuelle.
Tandis que quand on voit "HOMME" on le considère comme un mâle travaillant, débrouillard , personne opulente ou galetteuse, et politicien. D'où vient les définitions de " crimes économiques , des mafieux bandits, et en final des destructeurs" pour ce dernier. En ce temps, la femme libre est à peine en train de naître en nous. C'est le travail qui peut seulement nous garantir une liberté concrète. Car pour être grand socialement il faut d'abord l'être intérieurement . Jusqu'ici les possibilités de la femme ont été étouffées et perdues à cause de l'humanité , mais on à encore une chance de tout changer. Il suffit juste que l'opinion des femmes doit être entendue et respectée comme l'opinion des hommes. Comme ça notre valeur humaine et morale ne sera pas piétiner. Malgré tout soyons fière d'être "FEMME" et de faire la différence !

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,