1
min

La déchirure

Image de Maissa Poesie

Maissa Poesie

432 lectures

32

La femme est toujours là, elle est le centre de la vie, le monde sans elle est terne, la terre sans sa présence est sans amour, elle est la source et la sève, elle est émeraude, son cœur est un océan qui désaltère les âmes et gomme la tristesse. Son sourire est un jardin toujours fleuri qui parfois cache beaucoup de tristesse, ses bras sont tendresse et ses paroles sont berceuse et baume, pour ceux qui savent l’apprécier à sa juste valeur. Malgré ses maux, qu’elle soit triste ou heureuse, elle est toujours présente, au premier rang pour nous tous. Elle est la mère, la sœur, la fille et l’épouse qui égaie et nous procure du bonheur au dépend du sien.
Maissa Boutiche, Algérie

On rencontre dans la vie des femmes qui ont plusieurs visages, celles qui encaissent en silence, qui parlent de leur souffrance, celles qui se disent heureuses et se cachent dans le mensonge, d’autres vraiment heureuses, etc... Mais la femme reste toujours femme, cette créature faible, fragile, sensible, qui ne demande qu’un peu d’égards, de l’amour, des encouragements, un élan de tendresse et un peu d’assistance.

Beaucoup d’entre elles sont jetées dans la rue, par une faute commise naïvement ou de force, ou bien à cause d’un amour naïf et innocent. Elles subissent, payent de leurs vies, soient qu’elles sont bannies du berceau familial, ou leurs mères encaissent à leurs places pour toute la vie, la faute de leurs semences.

D’autres sont répudiées, après un mariage à tambours et trempettes, un mariage d’amour tant rêvé et tant convoité. Beaucoup de rêves à deux étaient enlacés voyageurs dans la brillance de la lune qui les berçait.

Une fois le mariage consommé, on trouve mille et un problèmes pour créer un désaccord dans le couple. La bru, est au milieu de l’œil du cyclone; soit qu’elle ne plait pas à la mère du mari, ou qu’elle ne s’entend pas avec la belle-sœur. L’enfer allume ses braises et l’amour se brûle les ailes, les cœurs se consument par la jalousie et finissent brisés.

Ne faut-il pas mieux pour tout le monde laisser ses deux cœurs s’aimer librement sans faire de tapage, mais hélas, l’ingérence est un défaut qui nuit à l’amour, elle est une germe fatale, meurtrie les cœurs qui s’aiment et qui se sont jurés de s’aimer dans une union sacrée pour le bien et pour le pire, dans la pauvreté et dans la richesse, dans la jeunesse et pour les vieux jours. Ce germe nuisible sépare les cœurs et les fait souffrir.

Thèmes

Image de Très très courts
32

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Un texte fort qui reflète la société dans laquelle ces femmes tentent de se faire une place au soleil. En effet et où que ce soit, ingérence et commérages ne font pas bon ménage, ne sont pas gages de bonne entente et de sérénité, un tue l’amour qui brise deux cœurs unis, réunis. Un très bel hommage aux femmes, à leur force, leur combat, leur courage, vous portez haut leur voix, leurs couleurs tel un porte-plume, un porte-paroles, un porte drapeau, un porte-bonheur.
Dans tous vos écrits, il y a cette plaie, cette blessure, cette déchirure qui va et vient et revient, qui n’en finit pas de s'ouvrir, se refermer, telle une femme à fleur de peau... de poèmes.

·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
Merci beaucoup Jeanne, ravie de votre élan. Bisous.
·
Image de Jeannine Mazzichi-grotto
Jeannine Mazzichi-grotto · il y a
Bravo Maissa , j'aime beaucoup ❤️
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
Merci Jeannine, ravie de ton élan.
·
Image de Ahmed Imemi
Ahmed Imemi · il y a
bravo Maissa
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
Merci beaucoup Ahmed Imemi, ravie de ton élan Gentleman.
·
Image de Fatzo Diab
Fatzo Diab · il y a
وفقك الله.
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
اللهم امين merci Fatzo.
·
Image de وائل العراقى
وائل العراقى · il y a
بالتوفيق ياميسا
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
. Thanks Wael
شكرا وائل حياك.

·
Image de Hafsa Yasmine
Hafsa Yasmine · il y a
Triste réalité, heureuse de te lire Maissa.
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
Merci Hafsa, ravie de ton élan.
·
Image de Fatma Hamdi
Fatma Hamdi · il y a
"La femme est toujours là, elle est le centre de la vie,** et** la terre sans sa présence est sans amour"Merci beaucoup Mme Maissa
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
Merci ma Grande Dame Fatma Hamdi, bise.
·
Image de Faisal Bahlouli
Faisal Bahlouli · il y a
C'est magnifique ..bonne continuation Maissa
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
merci beaucoup Gentleman, ravie de votre élan.Faisal Bahlouli :)
·
Image de Lucye Raye
Lucye Raye · il y a
vu lu voté moi je ne publie plus ici ..mais j'ai mes anciens liens
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
Merci beaucoup Lucie, ravie de ton élan.
·
Image de Fatiha Cherier
Fatiha Cherier · il y a
Magnifique texte. La femme est une belle oeuvre. Merci Maissa.
·
Image de Maissa Poesie
Maissa Poesie · il y a
Fatiha ton élan me submerge, merci beaucoup.
·