1
min

La dame de l'affiche

Image de Michel Allowin

Michel Allowin

163 lectures

16

FINALISTE
Sélection Jury

Recommandé
Je suis dans les dispositions ad hoc. En fait « ad hic », car subtilement enivrée au point d’être elle, de m’oublier une fois encore afin que nos corps, si proches par le grain, les proportions, les courbures, soient confondus. D’aucuns prétendraient que j’en suis le calque. Le plus souvent je lui évite ces interminables heures où une nuée de larbins peaufine cadrages, lumières, essais de costumes, jusqu’aux nuances du maquillage. Cette nuitée particulière – légèrement éthylisée – se dédie aux scènes de draps, celles où, me dissolvant en l’autre par un fondu déchaîné, je suis séquencée morceau par morceau, du talon aux épaules, devenue par le nu puzzle de l’autre dont seul le visage sera soigneusement évité, parce qu’il est indiscernable de celui du modèle. Son contrat mentionne ce point précis et justifie mes émoluments, indexés sur ses succès. Parce que c’est elle, parce que c’est moi. Mon office est de la faire désirer sans qu’elle ne soit là, offrant mon derme en guise de masque de sa pudeur. Je suis un paravent d’intimité, le lieu du leurre qui s’exhibe, l’objet d’attraction détaché de sa chair qui sera encore plus chair d’elle, le déploiement de ces ailes de désir adulées de ses fans, le vampire par elle vampirisé, ombre indissociable de sa présence. Je n’existe et ne gagne ma vie que parce que tous m’ignorent autant qu’ils en sont obsédés, poursuivant sa silhouette sur l’écrin de tant d’écrans, sur le glaçage des couvertures de fanzines people. Je la côtoie depuis toujours, ou peu s’en faut, pourtant nous avons pris toute précaution pour que nul ne nous voie ensemble. Excepté quelques techniciens et habilleuses qui savent que leur embauche est corrélée à un silence tombal. Sûrement le secret le mieux gardé de la faune cinématographe et de sa cour de fondus de la pelloche. Jusqu’aux paparazzi qui la bouclent. Depuis son premier triomphe, éclos dès l’orée de l’adolescence, son prénom trône tout en haut de l’affiche. Son souhait serait qu’il y figure gravé en relief pour que même les aveugles puissent la déchiffrer et la défricher du bout de leurs doigts. Je suis celle que l’on nie, celle qui ne sera jamais citée ni connue et qui s’en fiche d’être affichée. Je réside dans les cœurs battant d’une foultitude d’hommes et de femmes, en creux de leurs reins, dans les vibrations de leurs diaphragmes. Je suis ce bloc de désir d’elle que cristallisent les scènes dénudées. Ces extraits pelliculés, terreaux de fantasmes, font de moi l’essence d’elle. Ainsi suis-je.

PRIX

Image de 2015

Thème

Image de En haut de l'affiche
16

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Magnifique ! Très beau choix de la part de SE ☺
·
Image de Thara
Thara · il y a
Superbe récit, pas étonné que S.édition le recommande !
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Je viens de voir l'estampille. Jolie innovation de leur part, et qui me fait chaud au coeur. merci de l'avoir signalé
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
PS : et ne pas hésiter à parcourir les 3 textes de ce concours de cet année là. Ils forment un tout
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est tendre et presque érotique et objet d'un suspense presque coquin... Mais peut-être ai-je l'esprit "tordu" ?
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Pas du tout. tordu !
Merci d'avoir visité ce texte de l'an passé. N'hésitez pas de vous promener sur les autres récits

·
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Mon vote tardif mais sincère!
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Vote accepté avec grand plaisir
L'important est qu'un texte soit lu et plaise !!! Pas forcément le moment

·
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
J'ai moi-aussi un texte "l'Erdre " finaliste du prix automne qui après-coups à le plaisir d'obtenir (encore) des voix Nous sommes donc solidaires! Sourires...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un texte qui affiche la couleur d'emblée, arrosé de mots accrochant et sensuel, j'aime.
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Un grand merci à vous
·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
C'est bon.
J'ai fait le tour de votre propriété.

·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Elle est faite pour être visitée ! Merci.
·
Image de Lumiyah
Lumiyah · il y a
mon vote n°7 où le charnel tente de pointer le bout de son nez mais reste nuancé tout en pudeur, tout à demi-mots ! où le désir déborde des mots, très soft finalement et j'aime
dans le partage je vous invite à découvrir mon premier texte sélectionné http://short-edition.com/oeuvre/poetik/lui-15 merci à vous

·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Merci à vous, à votre appréciation.
Je viens de faire un tour "chez votre poème"

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Beau style pour ce genre d'histoire cinématographique! Bravo! Mon vote n0 6! Mes haïku, FROIDEUR et PREMIERS FROIDS, sont en compétition pour le Grand Prix Haïku Hiver 2016! Je vous invite à venir les lire et les soutenir si le cœur vous en dit. Merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/premiers-froids-1
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/froideur

·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Merci à vous. Je vais faire un tour chez vos haïku.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance!
·
Image de Geneviève Marceau
Geneviève Marceau · il y a
La faune cinématographique pouah ahah bien dit! Merci d'être passé, je vous souhaite d'aller briller sous les projecteurs avec ce texte! Il sera bon à lire en public! + 1
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Merci. Essayez de croiser la lecture des 3 textes "short-Livres en tête" que j'ai commis cette année : à l'ocasion vous me direz ce que vous en pensez... Belle semaine à vous
·
Image de Eva
Eva · il y a
Dans la lignée de ce que j'ai l'habitude de lire de toi. Evidemment je cautionne. En ajoutant l'habileté de la présentation et le style. Autrement dit j'aime le fond comme la forme>Adèle Young
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Coucou à toi
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Noir : l’absence de toute couleur. Blanc : métissage optique de toutes les couleurs. Bleu : son éclat rayonne dans ma tête. Celui qu’Yves Klein prétendit exhiber lors d’un ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Daniel n'avait pas trouvé ce message parmi les dizaines d'e-mails qu'il consultait chaque matin en arrivant au bureau. Non, celui-ci, simplement glissé dans une enveloppe blanche sur laquelle ...