LA CRÉATURE

il y a
3 min
31
lectures
1

Soyez les bienvenus dans mon multivers! Si le hasard vous guide jusqu'ici, peut-être trouveriez-vous quelque chose qui ne vous soit pas indifférent  [+]

AAAOUOUOUOUHHHH!...Aaououh!
Les coyotes laissent les échos de leurs cris traverser les forêts et parcourir les airs. Ils sont si nombreux et crient si fort qu'ils réveillent parfois quelques rochers endormis. Des éboulements de pierre pas du tout rares écrasent quelques arbres imprudents.
Cette nuit, c'est la pleine lune. Il risque de se passer des choses bizarres, dans des endroits les moins fréquentés. De furtifs éclairs jouent à cache cache avec le grognement du tonnerre. La pluie n'est plus très loin, mais elle traîne. Sûrement aurait-elle peur elle aussi de cette ambiance terrifiante, propice aux pires cauchemars.
On distingue à peine une petite lueur d'un feu, perdue dans la noirceur de la nuit.
Une ombre se lève et raconte une vieille légende, aux enfants assis autour du feu du soir, qui se prolonge très tard dans la nuit. Une histoire avant de dormir, paraît-il, favorise l'endormissement et le réveil. Tout à coup, un cri prolongé se fait entendre à travers toute la montagne. AAAOUOUOUOUOUOUHHHH!...Aaouououhhhh!
Ça y est, c'est le moment de commencer à raconter une histoire qui fait peur, aux enfants aussi curieux qu'impatients. Ils n'attendent que ça, le moment du frisson, où la chair de poule donne toute la froideur d'une telle nuit cauchemardesque. AAAOUOUOUOUOUOUHHHH!...Aaouououhhhh!

# Vous entendez ?... C'est lui, le monstre de la montagne, la créature qui a fait frisonner des générations et des générations, chuchote le conteur, avec une voix tremblante.

Quelques secondes passent dans un silence effrayant. Les yeux des enfants se croisent, générant des points d'interrogation. La peur commence doucement à envahir les lieux.
Tout à coup, de nouveaux cris.
AAAOUOUOUOUOUOUHHHH!...Aaouououhhhh!

- Mais c'est juste un coyote! Il n'est pas vraiment dangereux, s'exclame un des jeunes de la colonie de vacances.
# Non! Ce n'est pas un coyote! Cette créature peut imiter tous les cris, même ceux des humains ou des machines inventées par l'homme, insiste le conteur, avec une voix plus effrayante.
+ Ah bon?! S'exclame un autre jeune, aussi étonné que les regards de ses camarades.
# Oui. L'autre jour, des gens l'ont entendu imiter le bruit d'un hélicoptère pendant quelques secondes, puis, plus rien. Pourtant aucun hélicoptère n'a jamais volé au-dessus de ces montagnes sauvages, car c'est trop dangereux. Il paraît que la nuit, les arbres sont vivants et attrapent les promeneurs qui viennent perturber leur sommeil.
+ Ah bon !?
# Oui, et comment! Leurs branches et leurs racines peuvent nous piéger et nous engloutir sous terre. BOUOUOUOU!!
+ J'ai peur! Arrête...
- N'importe quoi! Tout ça, ce ne sont que des conneries, qu'on raconte aux enfants pour leur faire peur, tente de rassurer le premier, l'air sûr de lui.
+ Eh ben, c'est réussi, j'ai trop peur maintenant. Je n'irai jamais là-bas.
- Moi, j'ai bien envie d'aller jeter un oeil, juste pour voir qui se cache derrière ces cris bizarres.
# Hum, toi, t'as jamais peur de rien hein ?! À ta place, je rangerais ma curiosité et mon courage bien cachés dans mon sac. Tous ceux qui osent s'y aventurer ne sont jamais revenus, précise le conteur.
- Ils ont peut-être trouvé un trésor, qu'ils ne veulent pas partager? C'est pour ça qu'ils ne reviennent pas. Et après, ils sont partis vivre ailleurs. En tout cas, c'est ça que je ferais si j'avais trouvé un trésor.
# Ah mon petit Lolo, tu es bien différent des autres toi, avec tes idées bien à toi! Tu ne crois pas à tout ce qu'on te raconte, pas vrai?
- Non, pas un mot, répond le petit Lolo avec le sourire. Surtout quand c'est toi, ha ha ha! Tu exagères tout le temps, et c'est pire quand il s'agit de nous faire peur.
# OK, j'avoue que j'exagère un petit peu. Mais la créature existe, croyez-moi.
- Tu l'as déjà vue?
# Non, mais...
- Mais il faudrait qu'on aille vérifier par nous-mêmes, je vous dis. Prenez vos lampes de poches!
+ Non, j'ai trop peur!
- Alors vous allez avoir peur toute votre vie. Moi, je vais faire un tour, même tout seul... Et s'il y a des trésors cachés, je ne partagerai qu'avec ceux qui m'accompagnent.
# Non, Lolo, tes parents vont nous tuer si on te laisse aller tout seul.
- Venez avec moi alors, ha ha ha! rit le petit Lolo en courant déjà vers les montagnes, avec sa lampe de poche.
# Reviens ici!...Lolo!!...Putain, celui-là, je savais que je n'aurais pas dû l'emmener, barbouille le grand Marc, embêté.
+ Tu as dit un gros mot! lui fait remarquer le petit Théo, qui croit tout ce qu'on lui dit.
# Pardon. Zut alors! C'est toujours Lolo qui me fait prononcer des gros mots!
+ Maintenant, tu dois répéter dix fois "je ne dirai plus de gros mot", lui rappelle le petit Théo de la règle des bonnes conduites instaurées par la colonie de vacances.
# OK... je ne dirai plus de gros mot, je ne dirai plus de gros mot, je ne dirai plus de gros mot, je ne dirai plus de gros mot. Voilà.
+ Non, tu as dit que quatre fois! Insiste le petit Théo avec surveillance.
# Ah bon, tu es sûr?!
+ Oui. Encore une fois!
# OK. Je ne dirai plus de gros mot... Hum, c'est fatiguant! Quel est l'idiot qui a inventé cette règle?
+ C'est toi! Mais nous on aime bien, c'est trop marrant, surtout quand c'est vous les adultes qui êtes punis. Hi hi hi!

Ah, la règle des bonnes conduites, heureusement qu'elles sont toujours là, dans la tête et les oreilles des enfants. Elles font oublier toutes les autres priorités, et calment tous les esprits.
Pendant que l'atmosphère se détend près du feu, le petit Lolo s'avance avec sa lampe dans l'obscurité, pour aller voir qui se cache derrière cette supercherie à laquelle il n'y croit pas, enfin presque pas. Pour lui, cette région montagneuse ne serait qu'un grand parc d'attraction sauvage pour enfants, afin qu'on puisse inventer facilement des histoires et des légendes pour les faire frissonner.
Derrière lui, les autres le suivent en file indienne, pour éviter qu'il n'aille plus loin que les tracés à ne pas dépasser... sinon la créature pourrait se réveiller pour de vrai.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Si ça s'trouv', on était dans la même colo ! Merci de m'avoir rappelé des souvenirs ! A bientôt sur nos pages respectives...
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Même pas peur ;-)
À bientôt

Vous aimerez aussi !