La cité Indigo

il y a
4 min
179
lectures
91
Qualifié

Coucou ! Je m'appelle Luna, j'adore lire et écrire. Venez lire mes textes ! En ce moment : ceux qui ont saboté la Terre. Merci ;)  [+]

Image de 2020
Image de 11-14 ans
Au cœur de la nuit, la lune scintillait dans le ciel. Tout le monde dormait. Le silence régnait jusqu'à présent.
Mais soudain, un hululement se fit entendre. Cela était étrange, car en pleine ville, il y a très peu de hiboux mais là, beaucoup se mirent à chanter. Des habitants allaient sur leur balcon pour écouter ce spectacle. Cela dura plusieurs heures et, plus tard, tout le bruit s'arrêta net. Le silence revint.
Le lendemain, Lucia et Simone décidèrent de partir se promener dans une forêt à quelques kilomètres d'ici. Lucia avait les cheveux bruns,attachés dans son dos par une queue de cheval, et de magnifiques yeux bleus. Elle était grande, habillée de vêtements colorés. Lucia est sympathique, mais elle s'énerve très facilement et elle est vraiment très maladroite.  Quand à Simone, elle était petite, blonde avec des yeux vert. Elle aimait quand il faisait beau, comme aujourd'hui, mais elle était un peu timide. Elle aimait étudier et on la classait souvent dans la catégorie Intello. 
Après quelques minutes de trajet à vélo, avec leurs parents, les amies arrivèrent à destination. Elles s’engouffraient progressivement dans la forêt, et du brouillard commença à tomber. De plus en plus inquiète, Simone demanda à son amie :
- Simple question, tu crois aux fantômes Lucia ?
- Aux fantômes ! N'importe quoi, ce n'est que des histoires pour faire peur, je n'y crois pas !
Un autre hululement, comme celui de la nuit dernière se fit entendre dans les feuillages d'un arbre. Et puis un autre bruit mais complètement différent cette fois, qui venait de l'autre côté. Un bruit robotique, de détecteur de métaux ou de mauvaise sonnerie de réveil. Les filles s'approchèrent, les feuilles craquaient sous leurs pas, Lucia poussa une branche et les amies découvrirent un engin. Un engin tout gris, de forme ovale,avec quelques lumières sur le dessus et deux hublots sur les côtés.
- Cela me fait penser à une soucoupe volante, qu'est ce que tu en penses Simone, dit Lucia à son amie d'un air émerveillé. Simone ? Lucia se retourna et ne vit pas Simone. Où es-tu ?
- Là, je suis là, Lucia, répondit Simone en sortant de l'engin. Je regardais juste qu'est-ce que c'est. Désolée de t'avoir fait peur. C'est vrai que ça ressemble beaucoup à une soucoupe venant d'une autre planète.
Les amies rentrèrent chercher leur vélo car il se faisait tard.
- Alors, les filles ça s'est bien passé cette petite balade, demandèrent les parents de Simone.
- Ah ça alors ! On a vu un engin spatial ressemblant à une soucoupe volante, répondit Simone.
- Très drôle, dit le père de Lucia, en riant.
- Mais non c'est vrai, ajouta Lucia.
Le soir, les filles se séparèrent pour rentrer chez elle. Simone passa du temps à réfléchir, sur son balcon. Elle allait appeler son parrain Ignatus, astronome, qui pourrait l'aider à comprendre.
- Coucou Ignatus, comment vas-tu ?
- Ça va, pourquoi m'appelles-tu ?
- Eh bien, avec ma copine, nous nous promenions dans la forêt de l'Azur et nous avons vu une soucoupe volante ! Alors je voulais te demandait si la vie existe sur une autre planète.
Comment ça ? Que me racontes-tu là ? Tu as vu une soucoupe volante ou un engin spatial ! Les extraterrestres n'existent pas , sauf preuve du contraire !
La phrase que Simone retint c'est celle-ci : «...sauf preuve du contraire... ». Dans sa tête elle se disais que les extraterrestres pouvaient exister, mais si les scientifiques n'avaient pas de preuves pour monter qu'ils existent, ils n'en n'ont pas non plus pour montrer qu'ils n'existent pas, il y a peut- être encore une chance !
Le lendemain matin, en ville Lucia acheta le journal à la librairie. Elle s'assit sur un banc, le lut quelques instants et son cœur bondit . Il était marqué : « deux ados de 12 ans ont retrouvé un engin étrange, ressemblant à une soucoupe volante dans la forêt de l'Azur », avec une photo de Simone et elle, stupéfaites, près de la soucoupe. Or les filles n'avaient partager à personne, à part Ignatus, leur découverte.
Quelque chose tomba sur la tête de Lucia. Elle regarda le ciel et elle découvrit que c'était de la pluie violette !
Et cette créature ailée, de couleurs rouges, jaunes et noires qui vola à travers le ciel ! La fillette appela son amie et lui demanda si elles pouvaient se retrouver au café Le Resto.
- C'est très étrange, que ce passe t' il ?
- Non Lucia, le problème n'est pas là. Tu te souviens le cours d'Histoire-Géo du mois de mars ? La prof nous avait parlé d'une éventuelle cité extraterrestre perdue sur la Terre depuis la création de l'Univers. - Peut-être que cette fameuse cité est proche de chez nous ?
- Oui, cela expliquerait la chose de la forêt, dit Lucia d'une voix tremblante.
En tous les cas il faut que cette cité reste un secret absolu. Motus et bouche cousue.
Une lumière aveuglante traversa le ciel désormais étoilé.
- Rentrons, vite c'est la nuit !
Les deux filles eurent un sommeil tourmenté. Elle se posaient des questions. Surtout Simone. Comment- ce pouvait-il que leur professeure d'Histoire-Géo connaisse cette cité alors que les astronomes et les scientifiques ne savaient presque rien au sujet des extraterrestres, comme l'avait dit son parrain, Ignatus ? Les petites curieuses ont de la chance car demain soir elle auront cours d'Histoire. Elle pourront interroger leur professeure.
Après une journée interminable de cours, les amies purent enfin poser des question à Mme. Coquelicot.
- Madame, excusez-moi, pouvons-nous vous poser quelques question ?
- Oui, je vous écoute.
- Vous nous aviez parler de la cité extraterrestre au mois de mars...
- Oui, la cité Indigo, dit-elle en coupant la parole de Lucia.
- Existe-elle vraiment ?
- Oui, mais pourquoi toutes ces questions ?
- Dites-nous d'abord où est-elle.
- Quelque part par chez nous.
- D'accord merci. Comment connaissez-vous son existence ?
- Oh, je ne vous en dirais pas plus. Stop.
Alors Simone et Lucia auront juste appris que cette fameuse citée s'appelait Indigo c'est tout. Mais Ella, une fille de leur classe, qui en savait toujours plus que les autres, leur avait dit que cette cité existait depuis la création du monde et qu'elle nous avait été cachée pour ne pas éveiller les soupçons, car les créatures inconnues à l'Homme pouvaient être dangereuses. Mais cela ne résolu pas le mystère de la créature ailée et de la pluie violette. Peut-être que on ne saura jamais résoudre ce genre d'énigme...
91

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,