La boite

il y a
1 min
53
lectures
4

Dans mon âme bancale, les mots s'emballent dans un fracas monumental  [+]

Je t’ai regardé bien dans les yeux, droit dans le cœur. Je t’ai demandé ce que j’en faisais de tout ça, de cet amour qui déborde, de ce trop-plein d’émotions qui font un raz-de marée dans mon cœur. Quand on sait plus, quand on ne peut plus, quand ça fait trop mal, qu’est-ce qu’il nous reste ? Je n’en voulais pas, moi, de tous ces bleus au cœur, de tous ces silences qui disent “je ne sais pas”. Je voulais sourire avec toi, un peu comme toi, un peu en coin. Je voulais tes nuits, je voulais tes envies, je voulais ta vie. Comment on fait pour ne plus aimer ? Comment on fait pour redevenir ce qu’on était avant que tout soit chamboulé ? Comment on vit quand on n’en a même plus envie ? Comment on fait pour ne pas crever de ne pas oublier ?

 

C’est là que je t’ai parlé de la boîte. J’ai dit que ce serait une jolie boite pleine de couleurs dont j’allais même repeindre l’intérieur. Dedans, j’y mettrais tous les petits bouts de ce qui reste de mon cœur. Pêle-mêle, je vais y ranger tout ce dont je me rappelle : le gouffre, les papillons et tes sourires en coin. J’y enfermerais tes yeux verts, les larmes qui coulent sur mes joues et ces foutues chansons qui me donnent des frissons chaque fois que j’y accole ton prénom. Je vais prendre ma boite et l’enterrer très loin. Au fond de ton jardin ou au fond d’un ravin.

 

Tu as souri pour de vrai, même pas en coin, tu as dit : “Ne perds pas la clé”. 

4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Oups !

Georges Vigreux

Dani poussa enfin la porte d'une des toilettes pour hommes de la station-service. On était en pleine transhumance du mois d'août et un flot ininterrompu d'automobilistes se pressaient pour veni... [+]

Très très courts

Karen

AdéWonka

Quatorze ans, l'entrée dans l'âge ingrat. Karen le sait mais elle s'en fiche : elle a l'impression que l'adolescence ne changera pas grand chose. Et quitte à être ingrate, elle ne fait pas... [+]