L'inconnu

il y a
2 min
91
lectures
2
Qualifié
Image de Printemps 2013
L'histoire se déroule lors d'une soirée entre amis. Je n'avais sûrement pas compris le thème de la soirée, car tout le monde était habillé en blanc.
Un jour de fête peut-être ?
A tour de rôle, chacun parlait d'expériences vécues. Je les écoutais attentivement, réfléchissant à ce que je pourrais bien raconter quand mon tour viendrait. Malheureusement, force était de constater que je n'avais rien d'exceptionnel à raconter. J'étais juste un homme de 34 ans vivant seul dans un petit village dont personne ne connaissait le nom. Ma maison était tout aussi banale que ma vie: petite, carrée et grise. Je travaillais dans un des milliers de bureaux d'une entreprise, avec un salaire normal et rien de plus. J'étais exactement tout le contraire de ceux que j'écoutais d'une oreille. Ils avaient vécu de grandes aventures, avaient voyagé au quatre coins du monde, s'étaient mariés et avaient beaucoup plus d'argent que moi. L'un avait été parachutiste. Un jour, à cause d'une grosse chute, il s'était cassé une jambe. Un de ceux qui parlait était directeur, un autre pompier, un avocat, et moi, rien...
Quand ce fût mon tour de leur conter une tranche de ma vie, un silence de mort tomba dans la pièce. J'avais beau réfléchir, mais rien ne me venait à l'esprit. Puis soudain, une chose dont j'avais complètement oublié l'existence me revint à l'esprit. Je pouvais certainement leur raconter une étrange histoire qui m'était arrivée il y avait de cela plusieurs années. Histoire qui me poursuivait toujours bien malgré moi.
Quelqu'un m'avait suivi une grande partie de ma vie, comment avais-je pu l'oublier ? Nuit et jour je le sentais, jamais très loin de moi. Au début je n'y prêtais pas garde, je pensais que peut-être il ne s'agissait que d'une coïncidence ou même une illusion. Je ne faisais pas attention à lui, ne le regardais pas. Mais petit à petit je le remarquais de plus en plus souvent, il m'intriguait. Il se trouvait partout où j'allais, que cela soit lors d'un anniversaire, dans le bus ou au cinéma. Il était même présent aux informations, là où avait eu lieu un crime ou un attentat à des milliers de kilomètres de moi. Dès lors, je scrutais constamment l'espace qui m'entourait, et aussi incroyable que cela puisse paraître,la plupart du temps il était là !
Il était entré dans ma vie sans que je comprenne ce qu'il me voulait, il me possédait ! Je ne pouvais pas arrêter de penser à lui, il me contrôlait tout entier.
Mais comment avais-je pu l'oublier ? Qui était-il ? Lorsque j'ouvris les yeux, tous mes amis me regardaient intrigué, et c'est là que je le vis, il était là ! Il était là, au milieu d'eux !
Je sentais tous ces regards centrés sur moi. Une goutte de sueur me glaça le dos. Il me fixait, sans relâcher son regard livide. Comment était-il venu ? Je l'avais pourtant chassé ! Je l'avais oublié et il m'avait laissé tranquille. Mais il était là !
Puis soudain, on toqua. Tous les visages se retournèrent vers la porte qui laissait entrevoir un grand homme vêtu de blanc, portant un plateau. Tout en me souriant, il s'adressa à l'homme qui gardait la porte :
"Voici le médicament du patient 220"
Il me l'apporta, je l'avalais en un rien de temps puis me retournais pour le voir, pour l'affronter, mais il avait disparu...
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Puncak Jaya

Pamela Hayek

Note de l'auteur : le lecteur peut choisir de lire ce texte en écoutant la chanson suivante : « Imanu Fuun » d'Ikue Asazaki.
L’instant se prolongeait, le temps amorti prenait les... [+]