1
min

L'Ennemi Invisible

Image de Rémi Renaud

Rémi Renaud

34 lectures

3

On dit que l’ignorance engendre la peur. Mais quand ils apprennent à me connaître, les gens n'en sont que plus terrifiés. Je suis celui qui ne se montre jamais. Dans les forêts, les cabanes, les immeubles, je me suis déployé. Beaucoup on fuit devant moi. Ce qui sont restés, ne s'en remettront jamais. Je suis l'ennemi invisible, invincible, immortel et mortel.

Je ne suis qu'un assassin. Si l'on devait m'intenter un procès, ce serait pour crime contre l'humanité. Si l'on pouvait me condamner, ce serait la peine capitale que je recevrai, et ce serait bien mérité. Oui, mais voila, celui qui tue, c'est moi.

Ici, je suis un roi. Celui d'un royaume vide de tout sujet. Une zone interdite victime d'un mal bien pire que les treize plaies d’Égypte. Et si je suis partout, personne ne peut me voir, moi, l'ennemi qui se cache, l'ennemi à qui personne n'échappe.

Ils ont peur de moi. Ils ont bien raison. Ils ne me comprennent pas, ne me cernent pas, ne me conceptualisent pas. Je suis un fantôme, le spectre de l'atome. Celui qui renvoie l'humanité à ses propres péchés. Et si l'on me condamne, bien volontiers, au banc des accusés. Laissez moi vous rappeler, qu'avant d'être industrielle, l'erreur est surtout humaine.

C'est l'erreur de ceux qui se croyaient bien placés pour pouvoir diriger. La faute de ceux qui criaient bien haut "énergie civile" mais qui pensaient tout bas "génocide". La responsabilité de ces hommes qui à trop vivre dans l'abstrait en ont oublié de vivre dans le vrai.

De tout cela, je m'en fout bien. Je serai encore là, pour ce qui est, pour moi demain, mais pour vous jamais. Et quand dans son infinie bêtise, l'humanité se sera exterminée. Je continuerai de vivre, dans une nature qui aura su faire table rase du passé. Et je me souviendrai avec nostalgie, de ce monstre de béton et d'acier, d'où je me suis échappé, il y a si longtemps déjà ; en ce jour de printemps, où le monde entier apprit le nom terrible de Tchernobyl.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de MissFree
MissFree · il y a
Un ennemi invisible qui laisse de sacrées traces derrière lui.
·
Image de Rémi Renaud
Rémi Renaud · il y a
Merci pour le commentaire :-)
·