L’AFFUT EN CONFINEMENT

il y a
1 min
12
lectures
4

Lueur d’un matin d’automne A l’approche du point de départ Mes sens guettent le moindre bruit Ondulant sur les reins, le sac à dos s’accroche Nouvelle marche vers un sommet ou un lac  [+]

L'heure matinale va permettre l'approche au poste

Abri de fortune, il fera l'affaire dans ce versant de montagne

Forcé de jouer avec la règle du confinement, il se terre

Faut-il encore passer inaperçu avec les appareils et objectifs

Un frottement sur le sol pourrait attirer un regard

Trouvant sa place, il se glisse dans cette assise

Entre brume et roche, il cale les jumelles

N'oubliant pas au préalable de poser le trépied et l'appareil

Comblé, il scrute le coin et recoin espérant croiser cette forme

Observer de haut en bas et de droite à gauche

Faire fi des bruits alentour et se concentrer sur sa quête

Image d'un chamois dans les jumelles, l'œil s'émerveille

Non, cette attente n'aura pas été à perte, d'autres apparaissent

En position, il tente quelques clichés, un peu loin mais difficile de faire mieux

Mais en cette période confinement, il va s'en contenter

En appui dans le fauteuil du salon, il est à plus de 1000m... alors

Non les photos ne sont pas nettes, mais la joie compense

Tenir la distance pour réussir le confinement, dans l'espoir d'un printemps libéré.

4

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Montagne, photo, chamois...je ne peux que m'abonner !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Comme un jeu de cache-cache ...
Sacrés pirates !
Avec un RÉabonnement et un vote symbolique pour RElancer la machine ...

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Bloody Mary

F. Collard

En cette matinée estivale de l’an 1692, le Dark Bird avait largué les amarres au large de l’île de la Tortue. Sur le pont du navire, le quartier-maître avait réuni l’équipage afin... [+]