Le Maître de Zen venu d'Occident

il y a
1 min
91
lectures
5

Bonjour, je me souviens du propos d'un Maître de Zen, au sujet d'un livre, qu'on lui a demandé de préfacer : " juste quelques traces dans un miroir..."  [+]

Hà, il faut que je vous présente mon nouvel ami!
C'est un sacré bougre très avancé dans l'âge.
Il a le poil blanc et une magnifique paire de moustaches.
On le croise régulièrement toujours au meilleur endroit.
L'endroit le plus ensoleillé.
Un buisson,une touffe d'herbe, une pierre,un arbre. Une marche d'escalier.
Bon, c'est comme ça!
Peut-être un peu renfermé. Un peu solitaire.
Son langage se borne à quelques onomatopées.
Faut pas s'imaginer avoir une conversation philosophique avec lui!
Mais, toutefois,c'est devenu un modèle du genre.
Et régulièrement, dans Boboland, vous savez cette tribu dans la Planète Bisounours: des gens qui veulent manger Bio, s'habiller Bobo, qui veulent des voitures Ecolo... Voilà. Et tout ça. Des gens Extraordinaires!
Hé bien , petit à petit, ils ont entendu parler , y compris dans les ondes, de ce personnage Extraordinaire: l'Adorateur du Soleil.
Ils arrivent, seuls, par paires, en groupe, pour se rendre compte par eux-mêmes.
Oui, il existe bien!
Ce vieux bougre au poil blanc. Avec cette sacré paire de moustaches. Qui a un langage débonnaire. Soliloques, onomatopées...
Et encore faut-il le mériter!
Finalement est-il de la même tribu que Gandhi et autres Maîtres?
Il passe ses journées en méditation devant le Soleil.
Il fait peut-être partie de cette secte des Adorateurs du Soleil.
Peu à peu , chacun commence à s'assoir autour de lui, sur l'herbe, les marches d'escalier, les pierres, les branches des arbres.
Au meilleur moment de la journée.
En silence, méditent et adorent le Soleil.
Une nouvelle secte est née : les Adorateurs du Soleil.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Eucharisties

Valdemar Belloc

— EN VÉRITÉ JE VOUS LE DIS, LE MONDE EST UNE VALLÉE DE LARMES, hurla le prêtre.
— Ouais, surtout les lendemains de cuite, pensai-je en croquant deux aspirines.
Le prêtre ne hurlait... [+]

Très très courts

Moi, Dionysos

Christophe

Moi Dionysos, fils de Zeus et Sémélé,
Dieu vivant parmi les mortels,
Dieu errant sur cette terre aimée,
Préférant la rugosité du sol sous mes pieds nus aux douceurs des parquets d'or de... [+]