1
min

Juste un adieu

73 lectures

6

Merci pour la photo. Je la regarde souvent et m’en délecte, sens comme une bonne odeur de pain chaud sur ta peau... Envie d’enfouir ma tête au creux du fauteuil, mordiller, caresser, suçoter... Le désir d’une autre peau dont on ne connait rien. Alors, la boussole d’affole, on suivrait l’autre au bout du monde et la raison dit : Mais que sais-tu de lui ? Rien, il y a quelques mois c’était un inconnu ou presque... Quel pied de nez de la peau au cerveau ! Le désir s’infiltre dans les neurones et tout s’embrouille. Va démêler l’écheveau maintenant ! On est dépendant, enchaîné...
Et puis ton histoire, promesse tenue, si joliment racontée... Merci aussi pour ce cadeau. A la vitesse où le temps passe, le miracle est que rien n'efface l'essentiel...
On se serait si bien entendus, physiquement, intellectuellement. Nous nous serions sans doute retrouvés à mi-chemin entre ton indolence et mon impatience....
Pardonne-moi... je te sens si peu motivé. Mon Amour, mon Cœur. Je préfère aujourd’hui cesser toute relation. Prendre du recul pour oublier. Oublier ce que j’avais oublié.
Depuis le jour de cette phrase.... Je ne me sens pas (assez) libre dans ma tête pour me lancer dans des choses plus concrètes... qui revient, récurrente, en copié-collé à certains moments de la journée, du soir...
Une veste, dis-tu ? Non, juste du chagrin. Vexée, blessée... jusques au fond du cœur d’une atteinte imprévue...
Pour toi, j’aurais pu me rendre libre, complètement. Faire mille choses pour te surprendre. Cette histoire m’a portée, puis déportée.
Je ne me sens pas (assez) libre dans ma tête pour me lancer dans des choses plus concrètes...
Comme cette phrase m’a fait mal... Me fait mal.
Je pense que tu te trompes. Ou alors je n’ai pas tous les morceaux du puzzle. Mais ça ne changerait rien. Ta vie est compartimentée et moi j’occupe la case SMS. Les conversations numériques s'accompagnent d'une charge de dépersonnalisation et rappeler ce lieu commun ne nous met pas à l’abri de ses effets pervers. Je préfère croire à la vie, à la chair, au désir que la vie charrie, et s’il se tarit, c’est qu’on n’en est plus digne...
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Comme le "malheureux objet d'une injuste rigueur" écrit bien, trouvant le moyen de lancer sa plainte avec humour et dérision ! (la phrase qui revient "en copié-collé", la case sms, la rencontre rêvée "à mi-chemin entre ton indolence et mon impatience"....). Mon vote, même tardif !
·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
Merci :) Mais pardon ! Fille ou garçon ?
·
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Excellente question, que vous êtes la première à me poser ! Voyons, voyons... Mon "visuel" pour Short Edition est un bateau en papier, les navires sont masculins en français, féminins en anglais... donc, au choix ! Je continue à vous lire, à bientôt.
·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
J'ai bien cherché les accords de participe ! Bon dimanche :) Vous avez aiguisé ma curiosité Bravo :)
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un très joli texte, émouvant et bien écrit, mais avec beaucoup de tristesse aussi! Bravo! Je vote!
Mon haïku, “En Plein Vol” est maintenant en Finale et je vous invite à venir le lire et le soutenir si le cœur vous en dit! Merci d’avance! Bonne journée! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/en-plein-vol

·
Image de Emma A
Emma A · il y a
J'aime l'image du pied de nez de la peau au cerveau. On dit bien qu'on l'a dans la peau.... et aucun compartiment ne devrait résister...
·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
Merci Emma :) Très bon Noël et à très vite. Maryse. Je viens de sortir un livre, si cela vous intéresse... Très intimiste aussi.
http://www.edilivre.com/lundi-midi-20-maryse-battistuzzi.html
On peut en lire un extrait sur mon compte FB

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Beau mais triste... Je tombe sur ce texte alors que j'étais venue sur votre page afin de vous écrire un MP de remerciements pour votre vote.
J'ai beaucoup apprécié la tonalité tendre de ce chagrin dépourvu d'agressivité (c'est rare dans ce genre de situation!) et de jolies phrases telles que : "Ta vie est compartimentée et moi j’occupe la case SMS"...
Merci !
+1
Il me reste encore qques textes de vous à lire. Je vais essayer d'en trouver assez vite le temps...

·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
J'avais oublié de vous remercier Joëlle ! Encore merci et bon Noël :)
PS : J'ai sorti un livre récemment : http://www.edilivre.com/lundi-midi-20-maryse-battistuzzi.html
On peut en lire un extrait sur mon compte FB

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'irai y faire un saut... dans la soirée en guettant le Père Noël ;-)
Joyeux Noël Maryse ! :-)

·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
Merci MissFree
·
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
J'aime beaucoup ce TTC.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur