Juge innocente

il y a
3 min
166
lectures
6
Image de 2015

Thème

Image de Tandems
Ce matin, Camille a téléchargé l’appli sur sa table tactile 2T4. Street attacks, c’est le nom de cette appli qui cartonne dans le monde entier pour le réalisme de ses graphismes, ses bandes sons, ses animations ultra fluides et pour la diversité de son contenu. Combats de rue, courses illégales, fusillades, casinos plus ou moins légaux, braquages. Vous l’avez compris, ce jeu met en scène des malfrats contrôlés par des joueurs du monde entier, mais vous devez savoir quelque chose.
Ces « malfrats » existent vraiment ! Dans cette société chamboulée où vivent les hommes du 22ème siècle, les plus démunis sont obligés de reproduire de dangereuses scènes, contrôlés par des joueurs via des électrodes reliés à leur système nerveux. C’est leur seule chance d’avoir, si les joueurs ne les tuent pas, assez d’argent pour survivre, eux et leur famille. Ne vous avisez surtout pas de révéler ce lourd secret, vous seriez tué avant même de finir votre phrase. Seuls vous, moi, les créateurs et les acteurs sont au courant. Même les joueurs les plus informés croient avoir affaire à un simple jeu massivement multi joueur. Vous vous demandez sûrement d’où je sors, c’est très simple, je suis un des rares rescapés de cette horrible aventure inhumaine. Même le pactole que j’ai remporté pour avoir survécu 9 ans et signé la charte de confidentialité que je transgresse en ce moment même ne compensera jamais ce que j’ai vécu.
Revenons-en à Camille, elle allume sa table et lance Street Attacks, se connecte : Kamy, niveau 2, taux de victoires de 15sur50. La joueuse sélectionne combat de rue puis non armé : Un avatar lui est attribué au hasard grâce à la touche dés, elle démarre la partie. Cooper, son avatar de cette partie se voit contraint de se mettre en place pendant que l’animation de chargement s’affiche sur l’écran de la joueuse. Le combattant apparaît sur la table de Camille, le combat s’engage d’un direct du droit déclenché d'un trait vertical sur la 2T4, elle enchaîne avec un chassé et un crochet du gauche suivis d’une balayette. L’adversaire profite d'une seconde de répit pour attraper un verre, le briser sur la tête de Cooper, lui envoyer son genou dans le ventre, attraper un cane de billard, lui asséner un coup dans les cotes, pour finir en beauté, l'avatar se fait assommer par une chaise. C’est une défaite de plus pour Camille et un os intact de moins pour Cooper :
-Y'en a marre de perdre à chaque fois. Prochain tirage au sort, je gagne !

Street Attacks 2T4, 13 ans







Ce matin, Camille a téléchargé l'appli sur sa table tactile 2T4.
Niveau 2 oh la galère ! Ça fait combien de mois que je suis sur bloquée sur ce truc ?
J'ai rien que 15 points et il faut arriver à 50 pour commencer le niveau 3, mode expert.
Fred est déjà au 3, pourtant il a failli tout perdre lors de la fusillade au Casino. On aurait dit que c'était pour de vrai, les graphismes sont trop réalistes. Voir les gens fuir dans tous les sens sous les balles, trop bon. Et la bande sonore! On se sent tellement vivant après un bon carnage!
Si Fred peut y arriver moi aussi.
Je vais pas perdre, je peux pas perdre.
C'est génial ce Street Attacks, tellement plus prenant que les autres jeux, génial les animations et depuis que j'ai installé les baffles, le son est parfait.
Kamy. Joueur niveau 2. Victoires : 15 sur 50.
Je choisis quoi aujourd'hui ? Courses de chiens ? Braquage ? Ça fait longtemps je n'ai pas fait Combat de rue. Armé ? Non armé ?
On se le fait non armé cette fois-ci, on prend son temps, on savoure.
Allez. C'est long ce chargement. Drôle de tête cet avatar, oh non c'est encore lui, il est bizarre, on dirait qu'il bug à chaque fois.
Fichtre, mais qu'est ce que j'ai fait pour mériter ce taf pourri? Si mes parents m'avaient dit- ouais, sans doute je les aurais pas écouté. Quel crétin de croire que je ferais fortune ! Je gagne même pas ma vie et t'as vu cette tronche que
je me tape? Ça ressemble de plus en plus à un plat de pâtes tricolores, et moi j'en connais un bail sur la graduation des teintes.
Tiens, c'est de nouveau cette fille. Apparemment elle n'a rien compris à mes messages car elle est entrée dans le niveau 2, elle a 15 sur 50. Cette tentative là m'a coûtée 3 semaines d'indisponibilité. Elle aussi, elle se faitenrouler dans cet amidon, cet opium du 22eme siècle. Elle a pas autre chose à faire dans la vie? Si elle ne fait pas gaffe elle se fera définitivement digérer
par la masse saignante de cette pourriture de monde.
Est-ce que ça vaut la peine d'essayer de nouveau de la prévenir, lui faire signe? Et moi je vais tenir combien de temps encore comme ça? Il n'y a pas que ma tronche qu'est dans un état lamentable. Et lui, là? Qu'est ce qu'il me
veut avec ce verre? Eh gamin, vas-y mollo, ça fait mal!
Tudieu, je n'en peux plus, il faut que j'évite cette chaise avant qu'elle me chatouille la clavicule. Quelle vie!
“ O douleur ! ô douleur ! Le temps mange la vie
Et l'obscure Ennemi qui nous ronge le cœur
Du sang que nous perdons croît et se fortifie!”

Fionnuala Bhreatnach, 64 ans





6
6

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Afa Marty
Afa Marty · il y a
Deux textes en harmonie, style enlevé, je vote !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Voter n'est pas jouer... Alors, j'ai voté ☺☺☺ !
( C'est ...simple comme un coup de fil ...▼)
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/comme-un-coup-fe-fil

Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Quand le virtuel devient trop réel... Tandem réussi, belle écriture. Mon vote.
Si cela vous dit, je vous invite à lire : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/embrasement-2