JESUS TRISTE, SHALAM IN THE MAHMOOD FOR LOVE

il y a
1 min
3
lectures
0

Quand on me dit "Bois", J'aboie, Et si c'est "Cours", J'acourre, A bout de bras, A bras le corps, A cors et à cris, Acrimonieux, Et je crie  [+]

La paix je l'ai trouvée. J'ai embrassé le vide. J'ai fait la paix avec la mort . L'enfer m'attend.
La dame Nation sera mon salut.
Sur votre montagne impie, dans vos coutumes barbares, dans votre soif de pouvoir et d'oppression, dans vos condescendances glacées, dans l'oxygène que vous nous enlevez, dans l'absence de cœur qui vous caractérise, dans votre duplicité, vos complicités, votre morgue n'a pas de limites, mais nous vous renverrons à cette morgue.
Je n'ai plus de pitié pour vous. Vous êtes des enfants de Dieu, on vous a donné une âme, qu'en avez-vous fait?
Je porte en moi la douleur de mon immense famille, et dans mon cœur et mon rêve, le cœur et le rêve de tous les peuples et espèces de cette planète.
Je serai pour ma part l'obsidienne œil céleste qui vous ravagera dans la joie et allégresse pour l'Espoir de l'Oasis, et de la grande Vallée.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Ex tenebris lux

Valérie Labrune

Il y eut une nuit où la lune se figea. Elle resta là. Inerte. Le jour ne lui succéda plus. Combien de temps est-ce que cela dura ? Longtemps. Très longtemps. Puis elle disparut, plongeant les... [+]