1
min

Je compte

Image de Christy

Christy

732 lectures

184

Avant même que le coq chante je suis debout, la vaisselle, la lessive, le déjeuner, le dîner, le souper c’est moi.
Tel un esclave je ne connais ni repos, ni congé, "tu es là pour servir", "tu es né que pour cela", "espèce de bon à rien" sont leurs refrains favoris. Les cadeaux, les beaux vêtements, le père Noël, les jouets, j'en connais pas ils disent que je suis trop laid, trop sale pour ces choses là.
Ils parlent de droits moi je n’en ai pas, j'ai pas le droit de m'approcher de leurs enfants, j'ai pas le droit de manger sur la table, je n’ai pas le droit de faire ceci et je n’ai surtout pas droit à l'erreur. Les uniformes ne sont pas repassés à temps, le jus est trop sucré, le dîner a un peu de retard, mon dos paiera le prix, le fouet est devenu mon sauvage compagnon.
Les enfants vont à l'école moi pas, je sais ni lire, ni écrire. Je sais entendre leurs enfants étudier, ils savent parler de mathématique, de géographie, j'aurais bien aimé savoir ce que sont ces choses dont ils parlent. Je sais seulement compter et je l'ai appris tout seul et je suis fier, il fallait que je l'apprenne sinon comment j'allais faire quand je me rends au marché? Je compte 1-2-3, je compte les assiettes quand je fais la vaisselle, je compte les cicatrices sur ma peau, je compte les gifles reçus dans une journée, je compte aussi les jours pour m'enfuir... Et c'est ce soir.
Oui c'est ce soir... J'attendrai quand ils dormiront, lorsqu’ils seront en pleins rêves, lorsqu’ils rêveront les nouvelles insultes qu’ils me lanceront, les nouveaux coups qu’ils me donneront, c'est à ce moment-là que je m'enfuirai doucement par la petite porte de derrière. Comme un prisonnier impatient de son jour de sortie pour être libre c'est ainsi que je suis impatient mais je dois me calmer, je ne dois pas éveiller de soupçon, je dois être plus docile que jamais, faire tout ce qu'on me dit et cacher encore une fois cette rage qui bouillonne en moi.
Demain quand ils se réveilleront, ils me chercheront mais ne me trouveront pas, je serai loin, très loin. Ils me maudiront parce qu’ils ont perdu leur esclave, ils me maudiront aussi parce que je leur ai volé quelques sous mais moi, demain je sourirai enfin parce que je serai loin... j'existerai enfin.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
184

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de viberdeep
viberdeep · il y a
Mes Félicitations
·
Image de reginalde
reginalde · il y a
Christy, la leader du mouvement féministe haïtien. Tu as du pain sur la planche
·
Image de granddise
granddise · il y a
Belle plume, Christelle.
·
Image de bigrasi
bigrasi · il y a
Christy, la plume qui sourit l'haïtianité de plus d'un.
·
Image de withe1
withe1 · il y a
Bon courage, tu oses dire bien haut ce qu'elles refusent dire tout bas.
·
Image de manblan
manblan · il y a
Mes félicis
·
Image de madanblanche
madanblanche · il y a
Christ, bon boulot tu mérites ce prix
·
Image de Märïä Gïrl
Märïä Gïrl · il y a
Félicitations
·
Image de Marie Christie Augustin
Marie Christie Augustin · il y a
Très beau texte. Félicitations ma grande
·
Image de Stefani Franswa
Stefani Franswa · il y a
Excellent!
·