1
min

Jazz

Image de K57

K57

8 lectures

0

Année 57, bar de la Nouvelle- Orléans, fumées, alcool et filles frelatées. Impossible de départager ces deux jazzmen ; les rois du bœuf ! .
Je dispose alors les pièces noires d’un échiquier sur les touches blanches d’un piano devant le palindromique Bob, sujet noir de race blanche, puis les pièces blanches sur les touches noires devant De, de son vrai prénom Ed, ancien blanc reconverti dans la noirceur, assis à coté de Bob, face au piano ; un Stringway 50, modifié 53.Je tire au sort un air Sweet little baby, le cadre sur le pick-up...en déplacant les pièces du jeu d’échec selon les mouvements autorisés par ce jeu, ils doivent bouger la pièce qui leur permet de suivre la ligne mélodique. En cas de fausse note (chaque concurrent est obligé de jouer après l’autre) la pièce ayant entraîné un couac est retirée du jeu, ainsi de suite jusqu’à ce que l’un des joueurs se retrouve sans pièce. Echec à celui là.
Hampton contre Ellington, Sparsky contre Fischer, Bob contre Ed, jour contre nuit...que c’est il passé ce soir là au Velvet spur pour qu’on s’en souvienne encore ?...le cavalier d’Ed faisait courir un tempo que la reine de Bob tentait de contenir, et je me souviens que juste avant qu’ils nouent leurs mains, les doigts blancs enlaçant les noirs comme les touches du Stringway, tout le bar dansait sur les tables...
...Je suis rentré, seul, au petit matin, j’ai traversé la ville, dans le quartier du Chase les piliers du pont avaient du mal à le soutenir, accaparés qu’ils étaient à flirter avec le métro.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,