J'ai souffert de ne plus t'en vouloir

il y a
1 min
132
lectures
23

Un texte c'est comme une vie, il naît, il grandit mot après maux, il vit à travers ses lecteurs et il s'achève brutalement par un point final. Mais un bon texte c'est comme une bonne personne, il  [+]

Tu sais, le plus triste c'est pas d'en vouloir à une personne Non. Le plus triste, c'est quand tu te rends compte que cette rancœur était la dernière chose qui vous liez. Le plus triste, c'est quand tu réalises que tu ne lui en veux plus et qu'alors, tu l'as vraiment perdu.

Je me suis réveillée un matin et j'ai réalisé que j'avais cessé de t'en vouloir pour le passé. Je ne te détestais plus, mais je ne t'aimais pas non plus. Et ça m'a fait si mal de ne plus rien ressentir pour toi. Tu étais ma maman. Je tenais à toi de tout mon cœur, de toute mon âme. Les gens n'ont pas compris la tristesse que je ressentais quand tu as simplement cessé de me parler. Ils n'ont pas compris pourquoi je t'envoyais ces messages dans l'espoir que tu te souviennes combien nous étions proches. Ils n'ont pas compris qu'une petite fille peut souffrir aussi fort qu'une grande personne. Ils n'ont pas vu combien ça m'avait détruit. Pour eux, j'aurais dû passer à autre chose au bout d'un certain temps. J'aurais dû m'en remettre et comprendre que tu ne reviendrais pas. Tu sais, j'ai longtemps cru que j'y étais pour quelque chose. Puis un jour, j'ai grandi. Et j'ai réalisé que je ne t'en voulais plus. Mais surtout, je ne m'en voulais plus non plus. J'ai eu mal parce que je t'avais perdu une seconde fois. J'ai eu mal de ne pas avoir mal.

Il reste parfois un vide en moi. Un manque. Mais ce n'est pas toi que je regrette, c'est l'idée de toi. C'est d'imaginer ce que ma vie aurait pu être. Mais je sais aujourd'hui que c'est mieux ainsi. Si tu es partie c'est que tu le voulais, que tu le devais. Nous aurions sans doute été malheureuses si tu étais restée.

Mais j'aimerais te haïr encore. Souffrir de tes silences, de ton absence. Alors quand je prends conscience qu'au fond ça ne fait rien, que ça ne me fait rien, ça fait mal. J'ai mal parce que je t'ai perdu une seconde fois. J'ai mal de ne pas avoir mal.
23

Un petit mot pour l'auteur ? 40 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
l'absence est une chose terrible, mais ne plus la ressentir est une petite mort.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
C'est exactement ça oui.
Image de Flore A.
Flore A. · il y a
Je le découvre ce matin ce texte. Emouvant de justesse, dans ce texte, c'est l'amour maternel, mais c'est une réflexion sur l'amour d'une façon générale. La souffrance est encore un lien, quad elle se gomme, tout s"efface et c'est sûrement encore plus dur. Un très beau texte vibrant de sincérité.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup pour ce beau commentaire ! Effectivement je pense que quand il n'y a plus de souffrance on perd vraiment la personne et c'est très dur. Merci encore d'être passée !
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Magnifique. Car avoir mal de ne pas avoir mal indique bien que l'indifférence n'est pas là. Votre personnage aime malgré ce qu'elle se raconte. C'est sans doute pour ne pas souffrir plus.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Et oui exactement, elle n'est pas si indifférente mais peut-on l'être vraiment quand on manque d'un parent ?
Merci beaucoup Louise !

Image de Allie
Allie · il y a
C'est un magnifique texte :) ne plus rien ressentir du tout c'est ce qu'il y a de pire.. ton texte m'a vraiment parler et bien sûr beaucoup plu :)
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci infiniment Allie :) Contente que tu l'ai aimé !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire bien écrite et très émouvante, Jo ! Mon vote ! Une invitation à découvrir ma merveilleuse et intrépide “Mémé à moto” qui, malgré les obstacles mis sur son chemin, continue à foncer pour le Prix Faites Sourire 2017. Merci d’avance !
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup Keith !
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
quel casse-tête que de grandir sans rien regretter.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
C'est bien vrai
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Très émouvant !
Puis-je vous inviter à Bora Bora pour rêver un peu avec "Nos corps bord à bord" ?

Image de Danielle
Danielle · il y a
Votre texte est très touchant, fait mal au coeur. Bien écrit.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci infiniment Danielle !
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Quand la rage fait place au néant... L'émotion, qu'importe sa nature plutôt que l'indifférence qui déshumanise.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci pour la lecture, et oui la rage plutôt que l'indifférence !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Souffrance émondées par le Verbe bravo johanna
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup !
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Une lecture qui laisse un sentiment très poignant. Ce texte sonne très juste sur ce vide dans l'âme.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci infiniment MissFree !
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
ça fait souffrir, la maladie d'amour... Beau texte !
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Et oui ! Merci beaucoup
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Le plus douloureux est d'en guérir... (comme dans la chanson la maladie d'amour). Avoir le cœur vide c'est bien triste. Belle analyse.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup et c'est bien vrai !
Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
quoi de plus dur à supporter que le vide
, l’indifférence, l’incompréhension des personnes qui ne se sentent pas vide ... je te comprends.

Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup ! Ce n'est que de la fiction mais c'est une réalité qui existe !
Image de Kero-Zenh
Kero-Zenh · il y a
"La dernière chose qui vous liait" c'est mieux. Belle évocation de l'indifférence qui s'installe comme un rejet d'émotions surannées qui détruisent.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup !
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Il te reste cette douleur... c'est un "drôle" de lien, mais c'en est un.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Et oui, heureusement ce n'est que de la fiction mais c'est un lien qui existe pour certains
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
C'est vraiment très émouvant...j’espère que ça n'est qu'une "histoire" :)
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Oui qu'une histoire heureusement :)
Image de SakimaRomane
Image de Che
Che · il y a
Tristesse touchante de l'absente et du non mal qui pouvait malgré tout la faire exister
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Oui, tristesse c'est le mot
Image de Didier Poussin
Image de Jo Hanna
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Le cœur froid paraît encore plus vide !
Image de Jo Hanna