Invisible

il y a
2 min
29
lectures
7
Comme d'habitude, cette nuit, j'ai encore très mal dormi. Je n'ai pas arrêté de me tourner et me retourner dans mon lit. Doucement car je ne voulais pas réveiller ma femme qui sommeillait à mes côtés. Pourtant, très tôt ce matin, je me suis quand même assoupi. La fatigue sans aucun doute. En fait, ce n'est pas du tout de cela dont je désire vous entretenir. C'est d'un fait beaucoup plus grave.

Au réveil, je m'aperçois que mon épouse est déjà levée. Depuis longtemps ou pas, je n'en sais rien. Un rapide coup d'œil sur le radio réveil m'indique que j'allais rater mon émission préférée qui passe quotidiennement après les informations de huit heures. Je descends donc en pyjama. Je voulais d'abord prendre un petit-déjeuner, tardif me semble-t-il car, arrivé dans la cuisine, ma femme est déjà en train de débarrasser la table. Ma petite-fille finissait son bol de céréales alors que mon petit-fils se préparait pour aller au collège. Je parle d'eux parce qu'on les a parfois pour dormir, leurs parents partant très tôt pour leur travail. Ce que je trouve bizarre c'est que personne ne me souhaite le bonjour et qu'on ne m'a même pas préparé mon bol de café sur la table, comme d'habitude. D'ailleurs, aucun d'entre eux ne s'est retourné vers moi à mon entrée dans la cuisine. Tous font comme si je ne suis pas là. Puis chacun d'eux part à ses occupations sans m'adresser un seul mot tandis que, privé de petit-déjeuner, je monte me préparer pour une nouvelle journée de retraité.

Après une petite douche bien froide qui devait bien me réveiller, je rejoins le salon où ma femme tricote un je-ne-sais-quoi pour l'un de ses petits-enfants tout en regardant la télévision. Je lui fais un bisou sur le front mais elle n'a aucune réaction. Déçu par cette réaction d'indifférence, je sors acheter le journal du jour pour avoir les résultats sportifs. Comportement idiot car j'avais déjà eu tous ceux qui m'intéressaient la veille sur internet mais c'est une habitude que j'ai prise depuis longtemps.
Dans la rue, je croise quelques voisins mais, à ma grande stupéfaction, personne ne répond à mon cordial salut. Juste avant d'arriver au kiosque à journaux situé au coin de la rue, j'aperçois Henri, un vieil ami. Je le hèle mais il ne me répond pas, il ne se retourne pas non plus et traverse le boulevard pour disparaître dans la foule du trottoir d'en face. J'en reste cloué sur place un petit moment puis je me dirige vers le kiosque. Je choisis mon journal habituel, le pose sur le comptoir pour payer mais le vendeur ne s'occupe pas de moi et continue de discuter avec une autre personne. Je l'appelle. Aucune réponse quand un autre client s'adresse à lui, client qu'il sert aussitôt. Abasourdi par ce comportement, je m'éloigne et rentre chez moi. Je croise ma femme dans l'escalier. Elle part faire des courses et passe à mes côtés sans dire un seul mot, sans faire un geste. C'est le comble!

Affalé dans mon fauteuil, je suis en train de me demander pourquoi je passe inaperçu aux yeux du monde entier, comme si j'étais devenu invisible. Il n'y a que le chien, mon sacré Blackie, qui est allongé en face de moi et me fixe bizarrement. Je me penche pour le caresser mais il ne réagit pas. Au contraire, il se lève et va se coucher près de la cheminée, son endroit habituel. Lui aussi m'ignore. Je ne sais plus quoi faire.
A ma droite, sur la petite table de salon, un journal légèrement chiffonné se dévoile à mon regard. Je le saisis et commence à le feuilleter. Il date de la semaine précédente et pourtant il me semble ne pas avoir lu un seul de ses articles. C'est lorsque j'ai parcouru la page nécrologique que j'ai compris ce qui m'arrivait.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
J'aime beaucoup cette présence invisible aux yeux des autres ! Mes félicitations !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Un texte puissant et bien écrit.
Image de Aëlle GUTBUB
Aëlle GUTBUB · il y a
Excellent, très bien écrit !
Image de Daniel Glacis
Daniel Glacis · il y a
Superbe récit spectral sensible et touchant, dud59 ! Bonne journée ! Daniel.
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
C'est excellent ! Le narrateur souffre d'une cause d'invisibilité que je n'avais pas envisagée ! Très bon texte !