Insomnie

il y a
1 min
170
lectures
49
Finaliste
Jury
Image de 2016

Thème

Image de Lever de bonheur
Dès qu’on ferme les yeux, l’aventure du sommeil commence. Moi, pour ne pas perdre une seconde de cette aventure extraordinaire, pendant longtemps je me suis couchée de bonne heure .

Je fermais vite les yeux pour plonger sans plus attendre dans le monde de mes rêves.

Parfois l’immersion était rapide, immédiate. D’autres fois, les paupières grand ouvertes, je ne m’endormais pas aussi rapidement que je le souhaitais.

Tôt ou tard, le sommeil arrivait... Commençait alors ma navigation dans ce sublime monde caché. Je voyais des images, je vivais des moments de bien-être, de bonheur, de ravissement.

J’étais emportée par mon imagination, transportée dans ma chimère, accompagnée d’êtres qui n’avaient jamais existé, et d’autres que j’avais connus, aimés. Souvent j’étais avec moi-même. Pas celle que je suis maintenant, mais la petite fille d’hier, celle que j’avais retrouvée grâce à mes aventures dans ce bateau nocturne. Mon bateau qui voguait jusqu’à l’infini, tout en restant à côté de moi, immobiles tous les deux, lui et moi, dans notre mer.

De plus en plus souvent, après ces nuits remplies d’une félicité factice, au réveil je me sentais triste. Ma vie me semblait banale comparée aux illusions qui comblaient mes nuits.

Le réveil était douloureux, la chute brutale... Constater que tout était faux, éphémère, était insupportable. Je me répétais les vers d'un poète espagnol « si la vie n’est qu’un songe ». Je voulais croire que la réalité était celle que je rêvais et non pas cette autre si tangible, si matérielle, si blessante. Je voulais qu’elle soit inexistante.

Pour moins souffrir à l’éveil, je ne voulais plus voyager dans ce monde onirique. Je ne voulais plus rêver. J’ai commencé à me coucher de plus en plus tard. Je vainquais la lourdeur de mes paupières, je m’obligeais à rester alerte, réveillée, consciente. Je ne voulais plus vivre dans le passé, dans les souvenirs d’un bonheur perdu à tout jamais, dans la remembrance de tout ce que plus jamais ne sera.

Je ne me couche plus de bonne heure. Bonne heure et bonheur illusoire ont disparu de ma vie en même temps...

Et je suis devenue insomniaque
49
49

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Insomnie fertile... Bravo pour votre nomination !
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Zzzzzzzzz
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Si ce texte vous a aidé à dormir, je m'en réjouis pour vous ! Faites de beaux rêves ! :-)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bien qu'irascible et corrompu, je vous invite à lire et éventuellement voter pour Riviera, catégorie Nouvelles/Hiver 2017, cela me déridera peut-être: http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/riviera
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
OK pour vous aider à vos dérider ! ;-) Je m'en vais de ce pas lire "Riviera" !
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Ah ce sommeil, soi-disant le tiers de notre vie, que de conflits avons-nous avec lui !!! Si nous tentons de le maîtriser, il se venge ! Belle démonstration dans ce texte fluide et agréable à lire.
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est comme cela que je conçois mes nuits...bravo.
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci !
Image de Nastasia B
Nastasia B · il y a
Pour l'instant, de tous les textes que j'ai lu dans cette rubrique, c'est le vôtre que je trouve le plus " proustien ". Bravo !
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci, merci beaucoup ! J'apprécie beaucoup votre commentaire... il m'a émue...
Image de Soledad
Soledad · il y a
Une belle écriture qui décrit le rapport au sommeil. Bravo
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci beaucoup, je suis touchée par vos paroles !
Image de Ch. Deguerrelasse
Ch. Deguerrelasse · il y a
Merci pour ce texte sensible qui, au moins dans ses premières lignes, peut aider à s'endormir sur de belles images.
J'ai retrouvé le texte de Pedro Calderón de la Barca (1600-1681) : " toda la vida es sueño, y los sueños, sueños son."... (toute la vie est un rêve, etc.)

Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci beaucoup ! Oui, je n'ai pas pu citer Calderon de la Barca sur le texte, parce que, si je le faisais, je dépassais les 2500 caractères ! ;-) Seriez-vous aussi hispanophone ?
Image de Ch. Deguerrelasse
Ch. Deguerrelasse · il y a
J'ai appris l'espagnol en seconde langue, avec un certain plaisir. Cette phrase de Calderon, découverte quand j'étais adulte, m'a toujours paru musicale et profonde.
Image de Fleur de Tregor
Fleur de Tregor · il y a
Oui c'est dramatique de devenir insomniaque.
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Bon, à dire vrai, depuis un certain temps, je suis moins insomniaque... ;-)
Image de Fleur de Tregor
Fleur de Tregor · il y a
Et c'est heureux, de pouvoir retrouver le sommeil !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Dormez! Je vous ordonne de dormir.
Seuls les rêves existent... ;-)

Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci, merci, je vais me chanter une berceuse pour essayer de dormir... et surtout, de rêver !
Image de Bichette
Bichette · il y a
+ un soutien enthousiaste de la part de Merise, auteure du TTC "le plus vieux métier du monde" en lice prix Automne.
Image de Marta Starobinsky
Marta Starobinsky · il y a
Merci, je lirai votre texte aussi !