1
min

Il survit trois jours en mangeant des mouches !

Image de Super-daddy

Super-daddy

10 lectures

1

Dans "La tribune de Saint-Étienne", le 3 janvier 2018
Il survit trois jours en mangeant des mouches !

Un honnête Stéphanois a passé, malgré lui, un réveillon peu commun !
Le 29 décembre après midi, monsieur Joseph St... , descendant en droite ligne d'un chef d'état bien connu, attendait d'effectuer les formalités rituelles aux comptoir de Pöle Emploi, quand il fut pris d'un besoin urgent... Malheureusement pour lui, les bureaux, en cette veille d'un weekend de réjouissances, fermaient bien plus tôt que d'habitude, et notre chômeur s'est truvé enfermé dans les W.C.. Pour son infortune, les portes de toutes les locaux de Pôle Emploi sont verrouillés automatiquement pour la nuit et les weekends, et donc monsieur St... s'est trouvé piégé dans cette pièce de 2m2, sans pouvoir même s'abreuver aux lavabos tout proches...
Heureusement, si l'on peut dire, la propreté de ces locaux est très mal assurée, depuis que le gouvernement a drastiquement réduit les crédits de fonctionnement de tous les services publics, et je vous laisse imaginer dans quel état étaient ces lieux d'aisance : une petite colonie de mouches à m... y avait prospéré et se fût le seul festin dont notre héros put agrémenter les trois jours pendant lesquels les services aux chômeurs ont chôme !
Il est bien connu, à présent, que les insectes constituent un régal pour certaines peuplades de Papouasie, d'Amérique ou d'Afrique, et que, dans certains restaurants gastronomique, des grillons grillés ou des sauterelles sautées sont des mets de choix pour des convives avertis. Certes, ces insectes sont consommés cuisinés: mais, justement, monsieur St... avait sur lui un briquet et une boite de bonbons dans le couvercle de laquelle il pût cuire les malheureux insectes qui peuplaient abondamment ces lieux!
Notons que, pour des nutritionnistes, les insectes constitueront dans quelques années une source de protéines abondante et bien plus écologue que nos ruminants qui, par leurs flatulences, accélèrent le réchauffement climatique de notre planète.
En ce sens, monsieur Joseph St... peut être considéré comme un précurseur.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Comme disait ma grand-mère "Ne reste pas la bouche ouverte, tu vas avaler une mouche". La preuve que cela peut se transformer en acte volontaire dans certaines circonstances :-))
·