Il n'y a plus de place pour la maladie !

il y a
1 min
56
lectures
20
Qualifié

Je m'appelle Lola, j'ai 19 ans et je suis écrivaine  [+]

Image de 2020
Image de Très très courts
C'était un jour ordinaire, un jour comme des milliers d'autre jours.

Mais ce matin, tu te sens épuisée, c'est peut-être la fête d'y hier soir qui t'a achevée; tu décides d'aller consulter.

Arrivée à l'hôpital et en contemplant toutes ces affiches sur les maladies, tu tournes le regard, " De toute façon ça n'arrive qu'aux autres."

Allongée sur le lit tu entends le charabia des médecins et des infirmières, mais d'une oreille tu entends pour la première fois le mot "cancer".

Tu passes ta main sous ton seins et tu sens une boule au bout de tes doigts qui te fait réaliser que désormais les autres, c'est toi.

En sortant du cabinet, tu regardes à nouveau ces affiches en larmes mais tu sais que tu ne baisseras pas les bras car aujourd'hui, c'est ton combat qui commencera.

Quelques jours plus tard, tes beaux cheveux sont tombées mais joli sourire ne t'a pas quittée.

Entre la chimio, les médicaments, les aller-retours à l'hôpital, tu sors ta plus belle voix et tu te dis " Maintenant ça suffit, il n'y a pas de place pour la maladie ! "

Donc tu cours à travers les couloirs de l'hôpital, il y a une étoile qui brille en chaque femme ; tu peins les murs à la couleur de l'espoir et tu dessines un arc-en-ciel dans le cœur des mamans.

C'est ta force et ta détermination qui te permettent de voir au-delà des quatre murs blancs qui t'entourent quotidiennement.

Tu as conscience que le pire peut arriver, mais pour le moment, tu chantes l'amour et la liberté de pouvoir encore respirer.

Tu es là, ici, et maintenant, tu profites de l'instant présent, pas le temps de déprimer, qui a dit qu'il fallait se laisser abattre ?

Tu dis " FUCK" au cancer tu envoies tout foutre en l'air !

" Moi je chanterai et je continuerai de danser même piquée et branchée. Je n'ai pas de temps à perdre. Je veux continuer de prendre mes enfants dans mes bras, je veux monter sur scène comme mes idoles et courir à travers les champs de tournesols, je veux juste vivre ; car j'avais rêvé d'une autre vie et cette vie, elle commence maintenant car aujourd'hui : " il n'y a PLUS de place pour la maladie ! "
20

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,