1
min

19 lectures

4

Nous ne vivrons pas 100 ans

Rendons hommage aux femmes et aux hommes morts pour donner une vie à d'autres femmes et d'autres hommes, sans les connaître, sans lien de sang, mais liés du lien indéfectible de l'humanité....

Humains, c'est la valeur qui reste quand tout semble disparaître,

Humains, capable du pire comme du meilleur,

Humains, pouvons nous le rester et partager, cette fraternité qui nous lie,

Gagner la guerre est difficile, gagner la paix est plus difficile encore !

Reconstruire des édifices est difficile, reconstruire l'Homme est plus difficile encore !

Gloire aux héros de tous les jours
Qui veillent, pour que d'autres voient le jour,
Paix aux âmes de nos soldats,
Inconnus des autres, Dieu les connaît dans l'au-delà !
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
A vous lire, on sent que vous êtes un homme bienveillant, Maroud .
Image de Mourad de La Montagne
Mourad de La Montagne · il y a
Maroud ? lol
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Pardon ... j'ai toujours un problème avec les prénoms !! Mourad !
Image de Mourad de La Montagne
Mourad de La Montagne · il y a
J'avais bien compris, c'était une boutade amicale ... si tu permets ! ;)
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
OK ... du coup, je rigole !
Image de cath Breiz
cath Breiz · il y a
"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité. Un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté." Winston Churchill.
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
J’ai comme un mauvais pressentiment quant à l’avenir de l’humanité....
Image de Mourad de La Montagne
Mourad de La Montagne · il y a
Tant qu'il y aura des femmes et des hommes qui croient au bien que porte l'être humain, il y a espoir ... mais quand j'écoute france info ce matin ... le coeur se serre

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

La première fois que je me suis promené le long de cette berge, j’étais seul.Tout seul.Au début, je me contentais d’observer les gens heureux.Sans parler.Assis sur mon banc, souvent ...

Du même thème