Magie de noël

il y a
2 min
68
lectures
16
Un grand bruit la réveille !
-Mais où suis-je ? se demande-t-elle. Il fait si noir que je ne distingue rien !
Puis, elle aperçoit un petit rai de lumière qui file sous ce qui pourrait être une porte. Elle attend, le cœur battant si fort dans sa poitrine qu’elle n’arrive plus à distinguer les sons.
Soudain, la porte s’ouvre et elle voit apparaître un gros bonhomme vêtu d’une veste et d’un pantalon rouges.
-Qui... qui êtes-vous ? réussit-elle à balbutier. Et où je suis ?
-Ho ho ho, tu ne me reconnais pas ? je suis le Père Noël ! Tu as voyagé des jours entiers pour arriver jusqu’ici. Tu étais tellement épuisée que cela fait 3 jours que tu dors. Je désespérais de te voir réveillée et de pouvoir te parler. Vois-tu, j’ai besoin de comprendre pourquoi tu es venue ?
-J’ai voyagé des jours entiers ? Mais je ne me souviens de rien. Je n’ai jamais voulu venir ici. Vous mentez, vous essayer de me troubler afin que je coopère avec vous ! Je veux rentrer chez moi...
-Et bien, lève-toi et pars ! Je ne te retiens pas. Mais avant, il faut que tu me promettes une chose...
-Tout ce que vous voudrez du moment que je pars d’ici.
-Il faut que tu me promettes de ne jamais dévoiler à qui que ce soit ce lieu, et de ne jamais revenir ! As-tu bien compris ?
-Ce lieu ? je ne sais même pas où je suis.
-Tu es au monde merveilleux dont tous les enfants rêvent. Celui où tout est possible, où l’on obtient tout ce que l’on veut. Tu es dans un monde magique et inimaginable par la plupart des hommes. Tu es au royaume du Père Noël, dit-il en chuchotant.
-Moi je ne crois pas au Père Noël, belle invention des adultes envers les enfants désobéissants ! Quelle trahison, que de mensonges. Vous devriez avoir honte !
Sans plus un mot, le gros bonhomme tout de rouge vêtu se retourne et s’en va, laissant la porte grande ouverte.
Elle se lève et se dirige vers la porte, et là ho.... Quel émerveillement ! Des dizaines de petits lutins s’activent au milieu de milliers de jouets. Elle frotte ses yeux et se pince la peau, mais non elle ne rêve pas ! Comment est-elle arrivée jusque-là ? Elle essaie de se souvenir, creuse dans ses pensées, mais rien, rien ne revient à la surface. Mais qu’a-t-elle fait, qu’a-t ‘elle dit ? Pourquoi elle... ?
Soudain, elle sent une petite main lui prendre la sienne. Elle baisse la tête et voit une petite fille habillée d’une jupe rouge et d’un corsage vert, et dont la beauté n’avait pas d’égal. Sans dire un mot, la petite fille l’entraîne dans la grande salle où tout le monde s’active dans tous les sens.
-Comment t’appelles-tu? demande-t-elle à la petite fille. Et sais-tu me dire pourquoi je suis là ?
-Je m’appelle Rose, mais ici tout le monde m’appelle Princesse et pense que je suis la fille du Père Noël. Un jour comme toi, je me suis réveillée et retrouvée ici, sans comprendre ce qui m’était arrivé.
-Et tu n’as jamais voulu repartir chez toi ?
-Repartir, mais ici c’est un monde merveilleux, tout est beau et serein et rien ne m’est interdit !
-Mais tes parents et ta famille ne te manquent pas ?
-Ho tu sais, je les vois toutes les nuits dans mes rêves. Ma maman m’enlace dans ses bras et me fait des câlins. Et puis si je repars, j’ai peur que tout ça s’arrête ! Tu comprends, les grandes personnes comme toi refusent de croire au Père Noël et à toute cette magie qui l’entoure. Et pourtant si elles savaient....Les mots de Rose deviennent de plus en plus lointains. Mais, mais que se passe-t’ il ? Quel est ce brouhaha ? Pourquoi tout se brouille ?
-Aline réveille-toi, le Père Noël est passé !
16

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,