1
min

Génétiquement parfaite

Image de Rouge-coeur

Rouge-coeur

112 lectures

11

Je suis génétiquement parfaite. Il me l'a dit. Il vient me voir tous les jours. Il me dit qu'il m'aime, que je suis sa plus belle réussite et qu'il est très fier de moi. Je fais des progrès tous les jours, selon lui. Je suis son petit prodige. Grâce à lui je connais 587 dialectes, je marche et cours à une vitesse impressionnante, je nage parfaitement aussi bien sous l'eau qu'en surface, je grimpe aux arbres sans difficulté à des hauteurs vertigineuses. Je suis génétiquement parfaite et à ses yeux je suis la plus extraordinaire de toutes les créatures de l'univers. Aujourd'hui, il m'a dit que j'étais prête. Il m'a embrassé affectueusement sur le front comme d'habitude et il est parti en riant et en dansant. Je suis restée toute seule dans le noir un peu inquiète et en même temps très excitée et en tout cas incapable de trouver le sommeil. J'ai vu le soleil se lever à travers la fenêtre de ma chambre stérile. Mon géniteur est arrivé peu de temps après. Il ne portait pas son habituel blouse blanche et son masque mais un élégant costume gris. Il m'a souri et a ouvert la porte. Je n'ai pas osé sortir tout de suite. Je vais découvrir le monde et le monde va me découvrir. C'est un grand jour. Son grand jour. Mon grand jour. Il me guide à travers les couloirs blancs du laboratoire. Je sens la chaleur de son corps, les battements de son coeur et cela m'apaise. Il me conduit au grand auditorium. Derrière le rideau rouge il m'attache à des chaînes. Mon estomac se serre. Il me caresse la joue et m'assure que tout va bien. Ma seule consigne est d'ouvrir mes ailes quand le rideau s'ouvrira. J'entends la foule derrière et mon créateur qui s'adresse à eux. Il parle de moi, de la perfection que je suis. Les pans de velours tombe devant moi. Je déplie grand mes ailes. Le public a un sursaut d'effroi. Je lis de la peur dans leurs yeux, de la haine. Je cherche mon maitre du regard. Il a disparu. Je suis seule, désemparée, prisonnière. Je vois ces gens face à moi, certains se cachent le visage, d'autres s'enfuient, d'autres encore crient de colère. Abomination ! Erreur scientifique ! Je prends brutalement conscience de mon corps, difforme. Je suis un puzzle génétique, un assemblage contre nature des meilleures parties de chaque être-vivant sur cette Terre. Je suis une chimère. Je suis un monstre.

PRIX

Image de 2014

Thèmes

Image de Les savants fous
11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Hime-Chan
Hime-Chan · il y a
Mmh j'aime beaucoup l'idée, le point de vue interne, et puis le mystère qui règne même à la fin. On ne sait pas qui, quand, pourquoi, mais ça laisse quand même un goût amer à la fin...
·
Image de Marine Snape Morin'stal
Marine Snape Morin'stal · il y a
Je découvre ce TTC en retard, il est juste génial! J'adore!
·
Image de Rouge-coeur
Rouge-coeur · il y a
Merci beaucoup ! :)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
La désillusion de la perfection, j'aime beaucoup l'idée, +1 ! Le tout est très bien écrit, j'ai vraiment aimé.
·
Image de Rouge-coeur
Rouge-coeur · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Zot
Zot · il y a
J'aime ! Mon vote.
Zot.

·
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
j'adore l'idée et la façon de la raconter, bravo!
·
Image de Rouge-coeur
Rouge-coeur · il y a
Merci encore ! Ça me touche !
·