Furoshiki

il y a
1 min
28
lectures
0
Je lui ai offert une paire de gants de luxe à 350 euros. C'est une trouvaille qui vient d'une Galerie de luxe. Les gants sont finement travaillés en une émulsion de poudre de rose cendrée avec, à la hauteur des coutures un froissé saupoudré de la couleur petit ventre de taupe. Ils sont sublimes, et lui iront à merveille. Leur présence nude s'accordera parfaitement au teint. Si tant est qu'il soit légèrement relevé d'un maquillage sobre et lumineux.

Ils peuvent aller avec une robe de cocktail, façon Audrey Hepburn. Pour le mariage ce sera parfait !

Leur texture est douce, fine, ferme.

L'enveloppe les accueille sur toute leur longueur pour les protéger dans un étui de plastique fin mais très résistant qui s'étend encore lui-même dans une boite en carton décorée sobrement. Je les retire lentement pour les laisser présentables.

C'est la classe suprême; y sont attachées et la carte de la boutique avec délicatesse et une petite chaîne dorée libre qui retient une carte de visite imprimée ainsi que les éclats du soleil qui s'y reflètent.

Je les lui tend pour qu'il lui soient remis.

- Qu'est-ce que c'est ça ?!

Observés avec une moue de dégoût suspicieuse, tenus du bout des doigts comme on le ferait avec la peur de se souiller, elle tire un des gants à elle et l'observe âprement.

- Ouuuuh mais ils sont moisis !
- Comment ça, tu plaisantes !
- Si ! ils sont complètement décolorés sur les coutures : c'est marron, beurk !
- Non mais enfin, tu ne vois pas que c'est fait exprès ? Ils ont repris un rose ancien et ouvert un dégradé sur chaque couture qui donne de l'ampleur quand on les porte. C'est justement parce que la couleur est travaillée aux coutures pour avoir un relief. Ce sont de longs gants en cuir doublés en soie qui se portent 15 centimètres en dessous de l'épaule...

- Impossible : ça m'étonnerait ! Ils n'ont pas l'air propre.
- Mais enfin, ce sont des gants de luxe avec justement un effet de plissé sur les couleurs dans une autre teinte sur les coutures...

- Je vais lui donner mais vraiment ça ne me paraît pas net.

- Non mais sérieusement, tu n'imagines pas leur valeur ni leur coût ?
Ils sont neufs !

- Je ne peux pas y croire : impossible.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Salut Johnny

Mome de Meuse

L’aube d’hiver est toute poisseuse de brouillard. La femme s’est garée sur le parking désert de la zone artisanale. Le pas traînant, les yeux qui piquent, elle se dirige vers la salle de... [+]

Très très courts

Fluor Elevator

Nicolas Juliam

Les yeux collés, l'esprit embué. Comme tous les matins, j'entre machinalement et la tête basse dans l’ascenseur. Mais, à la différence des autres jours, son parfum est là. Et elle aussi. Dans... [+]