1
min
Image de Tolbiny

Tolbiny

34 lectures

5

À l'inauguration de l'arche et comme à son habitude, Monsieur le Conseiller, monstre d'éloquence, avait enchanté son auditoire. Dieu que l'animal était doué ! Pour ne rien gâcher le bougre avait du charme et portait à merveille la queue-de-pie et le nœud papillon. Il plaisait aux femmes : c'est dire si c'était un bon Conseiller.
On fit battre la mesure, sonner les cuivres et claquer les tambours.
Arborant son sourire accroche-cœurs spécial piège à selfies, d'un geste solennel il coupa le ruban tricolore. L'embarquement put enfin avoir lieu, étonnant défilé d'une ménagerie singulière composée d'étranges ressortissants, des spécimens uniques issus de quelque curieux bestiaire.

À un bassan de Corfou confondant de bassesse échut l'insigne honneur d'embarquer le premier à l'intérieur du vaisseau et d'y choisir l'emplacement de son nid ; suivit le vénérable oiseau-lire désargenté, peu économe de ses moyens, qui dilapida jadis son imposante fortune auprès de gluantes péripates.
Le poisson-volage fit grand vide autour de lui : redoutable est le violent poison d'amour injecté à qui veut s'y frotter. Piqués au vif, de doctes dogues un rien cyniques, par trop pressants dans leur langage et leurs attitudes, ont reçu et retenu la leçon et se tiennent désormais à distance raisonnable.
Abject volatile, un œillet crasseux de son espèce à la boutonnière, le cochon-dinde fit résonner son groin et eut le bon goût -nul n'est imparfait- de s'envoler vers un coin plus aéré.
Une frégate mit les voiles : nul ne la revit. Un plongeon la suivit : l'abruti se noya.
Un coucou volubile eut l'heur de déplaire à une mouche endormie et réveilla en elle de vieilles rancœurs : il ne tint pas rigueur de ses vertes injures et regagna, serein, l'horloge mécanique importée d'Angleterre, suite complexe au possible qui lui servait d'office tout autant que de home.
Un taon suspendit son vol ; un faucheux suspendit sans tarder son agreste labeur et jugea bon d'interrompre bientôt le régime minceur qu'il venait d'entamer.
Des buses imbéciles succédèrent aux dingos.
Aux basques de délicates demoiselles des cousins s'accrochèrent, un tipule négligemment jeté sur leurs frêles épaules.
Des hochequeues pénétrèrent sous le manteau.
Aux termites enfin échut l'insigne honneur de relever la passerelle. L'effet fut dévastateur, tant ils eurent tôt fait de réduire le somptueux navire en rafiot hors d'usage rapidement délaissé par la ménagerie dont on mesure aisément l'immense mécontentement.

Thèmes

Image de Très très courts
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
une palette de personnages savoureux à l'effet comique dévastateur, bravo, continuez d'en tirer des spécimens pareils de votre chapeau de magicien et je vais sans doute finir par devenir accro!
·
Image de Tolbiny
Tolbiny · il y a
Je suis noyé sous les compliments.
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Une arche de Noé d'actualité par les temps qui courent ...
·
Image de Tolbiny
Tolbiny · il y a
...par l'étang qui coule ;-)
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Attirée par le titre en latin je suis conquise, mais pourtant "navis mergitur" ! Jubilatoire à souhait, à lire et à relire sans modération, j'adore votre humour Tolbiny, votre bestiaire , les clins d'oeil littéraires et autres belles trouvailles dont regorge votre texte ! Cependant il me semble que vous avez, dans votre enthousiasme, confondu embarcation et embarquement . . . Au plaisir Tolbiny et tous mes voeux pour 2018 l
·
Image de Tolbiny
Tolbiny · il y a
L'implacable oeil de lynx. Honte sur moi ! Merci de m'avoir lu, je corrige de ce pas. Belle année à vous.
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Joli et bien écrit.
·
Image de Tolbiny
Tolbiny · il y a
Merci d'avoir apprécié.
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Ainsi naquirent les amphibiens...
·
Image de Tolbiny
Tolbiny · il y a
Dans les bons amphis c'est bien ce qui est dit :)
·