FAUT AVOUER QUE JE ME SUIS PARDONNÉ TOUT SEUL...

il y a
1 min
11
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

Bon oui, je le confesse volontiers...
J'ai tapoté fébrilement un soir de grande solitude sur mon clavier brûlant le nom de quelques sites pour adultes vivant la même détresse morale que moi. Cela fait ce de moi un monstre libidineux pour autant ?
Hélas depuis cette très grande faute, je suis harcelé par toutes sortes de tigresses en mâle de moi, qui veulent approcher mon corps de rêve - que dis-je, d'Apollon, juste pour le plaisir des yeux. Au quotidien, à pas d'heure, elles réclament une petite gâterie, un signe de ma part et cela fout ma vie de toutou à sa niche en l'air. J'ai pensé fuir la France, cher pays de mon indécence mais je me suis repris en main...
C'est le même cauchemar qu'avec les Témoins de Jéhovah! Tu leur entrouvres un jour ta porte, avec une naïveté touchante et une innocence désarmante. Tu te retrouves la minute d'après envahi par une horde de convertis sur le palier de la porte qui t'annoncent la fin du monde pour 2000 et te submergent de Tour de Garde pour te mettre au pas...
Alors toi qui me comprends, qui eus aussi UN seul instant de faiblesse dans ta vie, qui l'a regretté ensuite au quotidien, peux-tu éclairer mon chemin car je suis perclu de doutes, assailli de mauvaises pensées et ça la fout mal un dimanche ? Au moment où je m'apprête à filer à l'église me faire quelques troncs pour arrondir nos fins de mois difficiles...
Mais de là《 à vider le courrier indésirable 》!
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,