1
min

Et puis la brune...

11 lectures

2

... et puis la brune, sérieuse, dont seul le buste rond et massif était visible au-dessus de la table, parlant sans cesse : une main tournant (enroulant, plutôt, autour de ses doigts) une mèche de cheveux et la portant, à intervalles réguliers, au coin de la bouche, puis abandonnant la mèche pour, dans un geste pudique, se poser en travers de la gorge, puis attrapant les perles de son collier pour les relâcher presque immédiatement, puis saisissant la cigarette qui achevait de se consumer sur le rebord du cendrier, fouillant enfin au fond de son sac pour trouver, le temps que l’autre réponde à la sonnerie de son téléphone, les quelques pièces qui, délicatement posées sur l’addition, la libèreraient de mon regard insistant...
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Bonjour L'herbe et le Vent,
Quel honneur d'être la première à commenter votre texte !
Très joli portrait de "brune" et une chute humoristique pour couronner le tout.
J'attends de pied ferme un portrait de "blonde" :)))
Un petit détour vers "Inappétences" ?
Bien à vous et au plaisir de partager avec vous lectures et commentaires,
Tranquillou974

·