EPISODE ONE La genèse des Marlou 5

il y a
4 min
73
lectures
12

Après avoir beaucoup voyagé voilà qu'il m'arrive d'écrire quelques lignes,toujours pour moi,comme un chanteur sous la douche. c'est la première fois que je me dévoile à un éventuel public  [+]

En trois mois le grand mûr a perdu 9 kg, ses lunettes, et le sens des réalités. Ça fait beaucoup pour un seul homme qui est arrivé ici pour un simple coup de fatigue, et je commence à regretter d'avoir cédé aux conseils du docteur Lacan-Brousse. Dans ces trucs là il est facile de faire entrer quelqu'un, mais pour l'en faire sortir...
Au premier rendez-vous, le chef de clinique le professeur Degym-Tonique se dit hostile à toute sortie, même de courte durée, sous prétexte que le grand mûr serait sujet à des hallucinations concernant la Marine en général, et la Flibuste en particulier.
Au mur, une photo de l'ile de la Tortue et un diplôme de psychiatre Caribéen signé Francis Drake, auraient dû m'alerter, mais je n'y ai pas prêté attention sur le coup. La visite suivante à mon mari, me confirme qu'il faut le sortir de là d'urgence. Debout sur une table du salon de télé, brandissant une fourchette, la robe de chambre ouverte sur son sexe turgescent et dressé vers le ciel, mon pauvre grand mûr hurlait : sus, sus à l'Espagnol, à nous les écus et l'or des Conquistadors voleurs. Et là j'ai compris : son 'ami' le professeur Degym, lui aussi débraillé et le sabre au clair, lui donnait la réplique en hurlant à son tour ' boutons l'Anglois hors de nos eaux si belles, de nos Caraïbes jolies, et donne du rhum à ton homme.
Le professeur remplaça le grand mûr dès le lendemain, et je pus récupérer mon mari aussitôt.
Les enfants, ne montrèrent pas un enthousiasme extraordinaire au retour de leur père mais l'ambiance à la maison est depuis plutôt bonne, chacun y mettant du sien. Sauf que je crains toujours une sortie intempestive du sabre d'abordage du grand mûr, mais sabre échaudé craint l'eau froide et une petite menace de temps en temps calme le pirate.
Pour faire le malin Denis a collé des noms sur les portes, du genre 'cambuse' pour la cuisine, 'carré' pour la salle à manger, coupée pour l' entrée, et enfin forban sur sa porte, mais comme tout ça ne dit plus rien au grand mûr, je laisse faire.

Quel courage cette Mirabelle tout de même, moi je ne sais pas si j'aurais tenu le coup après tout ça, je vois au bureau et ben, toujours égale quoi, au niveau humeur, si tu vois ce que je veux dire.
Moi, je suis sa copine blonde comme elle dit, c'est pas faux, je suis blonde, une vraie hein ! Mon prénom c'est Maryline, y paraît que ça me va comme un gant, y sont vaches des fois : c'est une robe à 260 euros ! Enfin quand je vois Mira les malheurs qu'elle a eu, avec son mari et tout, ben
moi j'aurais pas pu, ça non j'aurais pas pu. Moi je vois Didier, mon copain, un jour il est tombé avec son scoter, et ben moi j'ai pas pu, hein, je veux dire voir ça quoi, blessé un peu partout, j'ai pas pu, je l'ai quitté.
Bon aussi elle a des enfants, ça oblige aussi, les enfants, on peut pas se quitter comme ça quand on a des enfants, moi je vois j'en ai pas, des enfants et ben je suis plus libre de partir si j'ai un copain ou un mari. Bon j'en ai pas, mais on sait jamais, hein ?
Pour en revenir à Mira, c'est dingue le caractère égal qu'elle a, le matin elle arrive avec un macsque tout sourire et le soir elle part avec, c'est pas comme la chef quelle peau d'vache celle-là.
L'autre fois elle a gueulé sur Mira parce qu'elle est arrivée en retard, à cause de son mari qu'est dingue à l'hosto, et ben c'est moi qu'ai pleuré parce que c'était pas juste, et que Mira elle peut pas pleurer à cause du macsque.
Et leurs amis, pareil leurs amis, y paraît qu'un de leurs amis on lui a fait cuire la peau des nouilles avec le jus des pâtes, je sais pas comment elle fait Mira, avec tout ça, moi j'aurais pas pu, toutes ces blessures, même aux genoux pour les scoters, j'aurais pas pu.
Elle a récupéré son mari parce que le toubib il paraît qu'il est encore plus dingue, elle a eu de la chance que le moins dingue ça soit son mari, quand même.
Tiens pour dire que c'est une vraie peau d'vache, la chef, l'autre fois je casse mon talon juste en arrivant devant l'ascenseur, je dis je viens de casser mon talon, normal, ben elle, elle dit y'a longtemps que vous l'avez cassé votre talent ma pauvre fille, vous auriez dû faire du cinéma. Rien compris, je vois pas ce que le cinéma vient faire dans ma chaussure, mais ça sent la peau de vacherie.
Je l'ai raconté à Mira, elle m'a dit: je sais pas comment tu fais pour supporter tout ça, c'est vraiment une bonne copine Mira, toujours à nous remonter le moral, malgré ses misères qui sont propres à elle.

Quand je vois le niveau d'intelligence de ces deux filles-là, je me demande vraiment comment j'arrive à faire tourner ce service, je ne sait même pas ce qu'elles se trouvent l'une l'autre. La moins bête est habillée comme une vieille baba-cool des années 70, l'autre quand on ne voit pas sa culotte, on voit ses seins, tu parles d'une vedette ! Je ne sais pas où elle trouve des robes pareilles. Si je pouvais je lui foutrais des amendes pour attentat aux bonnes mœurs, à cette pouffe.
La nature est cruelle parfois, elle a tout versé dans son corsage, et rien dans sa tête. Et l'autre pomme là, toujours à la défendre, pas sa faute Mme Avoranfix, elle était malade ce matin, et nianiania...Mais venant d'une espèce de communiste on peut s'attendre à tout.
Et son mari fou, ça doit déteindre un peu, mais enfin elle travaille à peu près correctement. Comme dit Charles-Henri mon mari, tu as une mauvaise équipe pour ton avancement, mais tu as une grosse marge de progression, même ton chien a peur de toi, je trouve ça gentil de sa part.
Si ça se trouve, c'est lui, son mari fou, qui les a tués tous ces gens chez France Quélécon, m'étonnerait pas, lui aussi est communiste. D'ailleurs qui a peint en russe sur ma voiture le mot KONASSE, si ce n'est ces révolutionnaires de parking ?
12

Un petit mot pour l'auteur ? 20 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Eh bien, les professeurs Lacan-Brousse et Degym-Tonique... des praticiens à éviter !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Sub, fais une pause si tu veux éviter la faculté en gardant les tiennes!
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
"même ton chien a peur de toi, je trouve ça gentil de sa part." Une femme bien cette chef à n'en pas douter !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Chez ces gens là, mdame, on n'parle pas, on grogne. Tu tiens le choc on dirait....
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Je m'accroche aux branches !
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un auteur aussi féru en folie, ça interpelle ! :-))
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Quand on est du sérail, on ne se rend pas bien compte de ce que l'on écrit sur la folie. Ne dis rien à mon toubib STP!
Fais attention à toi tout de même, parait que c'est contagieux...

Image de Fantec XYZ
Fantec XYZ · il y a
Je te l'ai déjà dit mais si tu papotes comme tu écris, il doit falloir arriver en super forme quand on débarque dans ton souite home.
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Tu boudes mon commentaire ?!
Tu me fais la tête ?
Tu m'aimes plus ?
T'as mal dormi ?
Il fait peut-être trop chaud ?
:-)

Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Je vais appeler tes histoires, les histoires-papilotes. A Noël, soit t'as une pâte de fruit, soit du chocolat, soit un pétard !
Te lire, ça pète quoi !
Là, ça pète. Tu nous fais un récit à plusieurs voix, c'est original et ça pimente la lecture.
Et je retiendrai cette expression qui me manquait dans ma vie: nianiania !
T'es génial.

Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
excuses je ne l'avais pas lu, et c'est dommage car il est très sympa, ça pète quand t'es fâchée!
alors je boude pas
je suis pas fâché
j't'aime encore
j'ai bien dormi malgré la chaleur
et j'te dis nianiania....

Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Ne me dis pas nianiania, tu sais ce que ça me fait !
Bonne soirée P'tit Mousse et je ne suis pas fâchée. JAMAIS.
Sauf contre les méchants.

Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
Nan mais c'est bon, je ne cherche plus à comprendre ...
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Enfin tu deviens raisonnable....
Image de Shinji11 S
Shinji11 S · il y a
j'arrive au 6 !:-)
Image de Duje
Duje · il y a
Ca devient du Ionesco. C'est touffu, bravache, marrant. Ton occiput doit être en ébullition permanente. Une satire de la société !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Je vais attaquer Queneau : tiens mais doukipudonktan dit le chien en reniflant le commissaire...
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Oh la la la tu fais fort...
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Faut bien se défouler hein?
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Oui mais faut avoir de l'imagination mais tu n'en manques pas.

Vous aimerez aussi !