Envers et contre tout !

il y a
1 min
38
lectures
7

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui  [+]

Espérer tue.


Espérer tue lentement mais sûrement.


Espérer nuit gravement au Réel et à celui de votre entourage.


Espérer diminue le tonus et provoque anorexie et dystrophie musculaire.


Espérer exténue l’élan vital et déclenche langueur et dépression.


Espérer provoque le cancer mortel de l’âme.


Espérer pendant la grossesse nuit à l’absolue imprévisibilité de votre futur bébé.


Protégez les enfants : ne leur faites pas humer des fragrances d’espérance !


Votre député ou votre percepteur peuvent vous aider à arrêter d’espérer.


Espérer crée une forte dépendance, ne (re)commencez pas.


Arrêter d’espérer réduit les risques de l’illusion et de la procrastination.


Espérer peut entraîner une déconvenue lente et douloureuse.


Faites-vous aider pour arrêter d’espérer, téléphonez à SOS Mirage (15 ct/min.)


Espérer peut augmenter indûment l'afflux sanguin et provoquer un douloureux priapisme de l’âme.


Espérer le Meilleur en trompe-l’œil provoque un vieillissement irréversible de la cornée.


Espérer peut nuire aux spermatozoïdes et réduit progressivement l’activité et la vitalité.


L’espérance non-stop contient du benzène, des nitrosamines, du formaldéhyde et du cyanure d'hydrogène.


Trop espérer de la Vie réduit l’espérance de vie.


L’espérance restera toujours un chétif arbrisseau en fleurs ; préférez-lui les fruits de l’immédiate jouissance !













7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !