1
min

Enfer ou paradis ?

Image de Caprifoliacée

Caprifoliacée

18 lectures

3

Les hommes se sont éteints très rapidement, un virus qui s'est propagé de façon foudroyante et inattendue en privilégiant de façon exclusive le système reproducteur masculin.

Les femmes se sont retrouvées entre elles. Heureusement, les techniques du clonage étant bien avancées, après un déclin massif et irrémédiable de la population mondiale, il a été possible de pérenniser le genre féminin.

Le mode de vie a été complètement bouleversé. Il a fallu entre autres remplacer les hommes dans tous les domaines économiques où ils assuraient la production. Mais, ça s'est révélé plutôt très bénéfique, des tris salutaires ont été faits entre ce qui était vital et ce qui était superflu. De même, les process de fabrication et les circuits de distribution ont été complètement repensés et remaniés dans l'intérêt de toutes.

Evidemment, il y a eu des luttes de pouvoir, la tentation a été grande pour certaines de maintenir les mêmes schémas, plus facile d'essayer de reconduire les choses plutôt que de les modifier surtout pour celles qui en avaient été jusque là les grandes bénéficiaires.

Heureusement des mouvements de masse se sont rapidement organisés pour s'opposer à celles qui voulaient faire perdurer les façons archaïques de fonctionner.

Quant à l'amour, ce fut révolutionnaire dans les têtes, elles s'aperçurent que le désir s'accommodait peu à peu de ce changement « d'environnement », que la catastrophe naturelle qui avait détruit les hommes et avait déclenché le plus grand mouvement de solidarité entre elles avait modifié considérablement leur représentation de l'amour.

Mais un jour bien plus tard, il se produisit un évènement qu'elles n'avaient pas du tout imaginé ; dans une nurserie, suite à une mutation spontanée ou à une manipulation malheureuse ou à un sabotage, un embryon présenta les chromosomes XY...

Un cruel dilemme apparut : fallait il le supprimer ou bien le conserver au risque peut-être de voir réapparaître les mêmes phénomènes destructeurs qui avaient conduit l'humanité au bord de la catastrophe quelques décennies plus tôt ?
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Geoffroy
Geoffroy · il y a
Amusant...
·
Image de Caprifoliacée
Caprifoliacée · il y a
un peu effrayant aussi, non ? :)
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
De la S.F philosophique, mais pas que ...
·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Une idée originale et un style qui me plait bien....Mais dans le fonds, ne pensez vous pas, qu'à terme, cette société unisexe soit confrontée aux mêmes problèmes ? Les progrès se sont souvent faits par la mixité..
·
Image de Caprifoliacée
Caprifoliacée · il y a
vous ouvrez un très large débat Proton.. sur la notion de "progrès" déjà, sur ce qui fait qu'une société "progresse" (le moteur autrement dit) et sur le fait qu'une société unisexe serait confrontée aux mêmes problèmes. Mon opinion uniquement sur ce dernier point, puisque vous me l'a demandée, c'est qu'en effet des problèmes similaires risqueraient d’apparaître (lutte de pouvoir etc.) avec moins de violence globalement (on peut le penser quand même !) mais on peut espérer qu'après un tel cataclysme, des leçons soient tirées et mises à profit pour reconstruire différemment . On prend le pari ? :)
·
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
mais la vie est un éternel recommencement...
·