En quelques secondes

il y a
1 min
262
lectures
2
En voyant le fantôme s'approcher de moi tandis que je récitais mentalement le notre père, je n'arrivais plus à respirer, mes yeux sortaient de leur orbite, j'étais pétrifié, la peur m’envahissait , on aspirait ma source de vie et ne pouvant crier pour demander de l'aide, je fixais le crucifix de bois noir accroché au linteau de la porte quand : la forme m’enveloppa et m’emmena terrorisé, je m’écroulais au sol et je sentis la vie me quitter pendant que je transpirais et frisonnais de peur.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,