1
min

elleetlui@autrechose.fr

43 lectures

37

Fin décembre. Il est là, de l’autre côté de la salle de réunion, à 15 m d’elle. La mine toujours sage, échangeant deux-trois phrases, de temps en temps, avec un de ses voisins. Elle essaie de ne pas trop regarder dans sa direction. Leurs regards se rencontrent par intermittence, malgré la distance. Sourires discrets. Elle a la sensation que si leurs yeux se croisent trop souvent, un « arc lumineux » va apparaître entre eux. Que tous, dans la salle, vont comprendre... Que penseraient certains ? Indifférence, jalousie, « ça les regarde », banal ? Plus de trois ans qu’ils se côtoyaient, tous les deux mois, dans ces réunions, et ils n’avaient jamais parlé ensemble. Elle ne parviendra pas, après « coup », à comprendre pourquoi. Pourquoi ni l’un, ni l’autre, n’avaient tenté la moindre approche. Elle l’avait remarqué, bien sûr, bel homme, toujours « classe ». Lui, lui racontera par la suite avoir aussi flashé sur elle, « féminine, naturelle ». Mais pendant trois ans, c’est comme s’il avait été effacé des « écrans radar ». Il faut dire qu’elle avait la tête et le corps pris ailleurs... Et puis, fin septembre, ils se retrouvent, sans l’avoir cherché, l’un à côté de l’autre, au cours des petites agapes qui suivent toujours la réunion. Il parle avec quelqu’un, évoque un sujet qui lui fait dresser l’oreille, à elle. Alors elle s’immisce dans la conversation. Ils échangent quelques phrases. Il lui montre une photo sur son téléphone portable. Elle lui demande son adresse mail, lui proposant de lui faire parvenir une info en rapport avec cette photo. Prétexte. Il écrit ce qui sera le « sésame » pour « autre chose », pour « plus », d’une écriture serrée, au dos de la carte de visite que lui tend une bonne âme. Il doit déjà partir. Dommage... Alors que, jusqu’à présent, ils se seraient la main à l’heure des salutations, il prend l’initiative d’une bise amicale. Deux jours passent. Ne pas se précipiter. Elle lui écrit le mail « promis ». Sobre et « pro ». Il répond rapidement, surpris, agréablement semble-t-il. Il ne connait pas sa vie, son métier. S’étonne de découvrir « une belle personne, avec une profession passionnante ». Les mails s’enchainent. Ils se dévoilent peu à peu. Mêmes envies. Mêmes attentes. Mêmes limites. Mêmes contraintes. Mi-novembre, un hôtel confortable en périphérie de la grande ville. Vite, vite. Que leurs langues s’enroulent, que leurs mains se mêlent, que leurs corps se collent.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
37

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
La découverte est longue mais la chute inattendue rapide !
Aimerez-vous http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/valentin-tine

·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
La chute est brûlante !
"Entre les persiennes" vous séduira-t-il ?

·
Image de Anne-Dominique Leroy
Anne-Dominique Leroy · il y a
C'est vrai qu'il aime être dans la pénombre !
Dommage qu'il soit si peu disponible
En plus nous devons affronter des moments difficiles tous les deux dans nos familles respectives : décès, maladie,..
La vie nous secoue bien... mais c'est la vie...

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Le genèse d'une relation extra-conjugale menée par petites touches jusqu'à ce que "le vase déborde". Bravo, Anne-Dominique, pour cette histoire fort bien contée. Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire un sonnet en compète printemps sur le triste sort d'un migrant : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba

·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Malgré qu'il soit indisponible ça valait le coup d'être vécu. Mes voix pour votre histoire vraie.
Mon texte (autobiographique aussi)si vous le souhaitez :http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/je-te-promets-6

·
Image de Jfjs
Jfjs · il y a
et après, il faudra prendre LA bonne décision. On se doute que l'un des 2 personnages n'est pas libre et ça ne sera pas facile. C'est parfois bien compliqué l'amour...
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Ce fut long, mais ça valait le coup !
·
Image de Anne-Dominique Leroy
Anne-Dominique Leroy · il y a
Bonjour,
Je ne sais pas si ça valait le coup... Du vécu, comme vous devez vous en doutez... Relation extra-conjugale... "Lui" pas disponible, parti toute la semaine par son travail et le wee-end par d'autres occupations.. Pas très branché "écrit" non plus... Donc là je suis en phase "oscillatoire": un jour je me dis que je vais dire "stop", un autre jour, je me dis "essaie encore, il en vaut le coup"... Mais cela me donnera des idées pour une autre nouvelle...

·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci beaucoup Anne-Dominique pour toutes ces précisions. On attend de vos "nouvelles" donc !
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Belle rencontre.
·
Image de Anne-Dominique Leroy
Anne-Dominique Leroy · il y a
Bonjour
Merci pour votre petit commentaire
Belle rencontre, oui... mais qui ne tiens pas ses promesses... Bonjour,
Je ne sais pas si ça valait le coup... Du vécu, comme vous devez vous en doutez... Relation extra-conjugale... "Lui" pas disponible, parti toute la semaine par son travail et le week-end par d'autres occupations.. Pas très branché "écrit" non plus... Donc là je suis en phase "oscillatoire": un jour je me dis que je vais dire "stop", un autre jour, je me dis "essaie encore, il en vaut le coup"... Mais cela me donnera des idées pour une autre nouvelle...

·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Génération mails et selfies. L'amour s'adapte et le lecteur suit. Mes encouragements.
·
Image de Anne-Dominique Leroy
Anne-Dominique Leroy · il y a
Bonjour,
Ben ça c'est drôle... Mon nom de jeune fille, c'est Péronne !
Mon nom de "plume" (ça fait chic, non ?) étant un pseudo. Car du vécu, dans cette histoire, comme vous devez vous en doutez... Relation extra-conjugale... "Lui" pas disponible, parti toute la semaine par son travail et le week-end par d'autres occupations.. Pas très branché "écrit" non plus... Et absolument pas selfies. Donc là je suis en phase "oscillatoire": un jour je me dis que je vais dire "stop", un autre jour, je me dis "essaie encore, il en vaut le coup"... Mais cela me donnera des idées pour une autre nouvelle...

·