1
min

Le bon côté d'un accident

Image de Contraste

Contraste

28 lectures

0

Fourmis, mouches, vers. Ces mignonnes bestioles défilent sur son tibia depuis l'accident. Il est conscient mais ne peut bouger. Seulement observer le bal des petits êtres affamés. Lombrics et insectoïdes s’agglutinent sur la jambe curieusement pliée devant le genou. Ils viennent grouiller dans la plaie béante. Gratter le sang sombre, sec. Trouer la peau blanche, morte. Remuer la chair verdâtre, putréfiée. Il ressent les gigotements en son intérieur. Ça n'a rien à voir avec le plaisir.

La douleur ne veut pas dépasser la limite qui lui autoriserait un repos. Bientôt ses yeux sont expulsés de leurs orbites, sa langue est arrachée, ses tympans sont explosés. Une famille de rongeurs remonte son appareil digestif tandis que des œufs sont pondus dans chaque cavités. La végétation qui poussera en lui défendra à son esprit de s'envoler en subvenant aux besoins nutritionnels de son corps maintenant possédé par la nature. Il est le foyer et la cantine de la forêt.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,