2
min

Eclat céleste

Image de Louise Calvi

Louise Calvi

483 lectures

688

FINALISTE
Sélection Public

Fenêtre sur la gare Saint Lazare. 8h00 du matin. Ou à peu près. Heure de pointe pas de doute.

Petite provinciale débarquée des montagnes observe le flux et le reflux, les vagues incessantes, le tsunami des travailleurs parisiens qui émergent, plongent, courent, sautent, bousculent, râlent,....

Se prépare à plonger elle-même dans les tréfonds de la ville, à se serrer dans le tortillard qui déroule sa course juste au dessous de l’asphalte, à parcourir les dédales éprouvants pour qui aime l’air et le ciel. Mais promis, se refuse à courir. Sera à l’heure... ou pas.

Sort de l’hôtel, se dirige vers le hall, cherche la ligne qui l’emmène... Où ça déjà ? Ah, trouvé ! Il faut le reconnaître, le balisage est bien fait pour des citadins. Dommage que les paysages laissent à désirer. Trois correspondances. Pas arrivée ! Impression d’être une taupe.

Des visages fermés, des regards absents, personne ne voit l’autre. Pas de sourire, pas de signe de reconnaissance, même pas un semblant de « tiens un autre humain ».

Se souvient soudain qu’elle a oublié un élément essentiel pour le travail qu’elle a à réaliser dans la Capitale.

Retourne à l’hôtel, remonte dans sa chambre, prend son matériel et retourne vers les catacombes ferroviaires métropolitaines.

Pas pratique cet objet. Trop large, trop haut pour le lieu. Mais très léger. Le prend à deux mains et le pose sur sa tête.

Et soudain, voit des sourires sur quelques visages, des personnes se poussent du coude et rient en la regardant. Ça bouge dans ce wagon, ça s’éveille, ça vit.
Lève les yeux sur sa charge et se dit « oui pourquoi pas ». C’est cela qu’il leur manque finalement.

Etudie le parcours jusqu’à son point final, cherche le maximum de correspondances pour y arriver. Plus de tracé direct mais des tours et détours. N’a plus peur de cet endroit sombre. C’est décidé, va semer des sourires autour d’elle. Au fond c’est si simple. Ne lui prendra que des minutes en plus.

Sort de la rame, ne sait pas trop où aller. Voit de nouvelles faces s’éclairer, entend quelques paroles... « C’est joli », « ça fait du bien ». On lui adresse même la parole. « Pas trop compliqué à porter ? ».

Est heureuse de rendre heureux l’espace d’un instant.

Monte dans la rame suivante.

Même effet, des sourires qui se peignent sur les visages. Vont durer toute la journée.

Oui, c’est bien cela qu’il manque dans ce monde souterrain.

Lève les yeux vers son fardeau. Sourit aussi.

Ce bleu intense au-dessus de sa tête.

Au milieu de tout ce gris, ce noir, ce sombre. Un éclat de couleur. L’azur sur un carton, comme un carré de ciel portatif dans un monde gris

Un simple panneau d’exposition. Qui aurait cru que cela accrocherait les regards et fendrait les visages.

Il prend de la place, gêne tous les passagers mais illumine les wagons. Les regards changent, s’allument de nouvelles lueurs.

Prochain arrêt, prochaine correspondance, nouvelle rame.

Place !
Le ciel ne vous tombera pas sur la tête !
Je le tiens haut pour vous !
Il fait grand bleu dans la rame.
Il en faut si peu pour être heureux !

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thème

Image de Très très courts
688

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mimine Bet
Mimine Bet · il y a
tu devrais concourir au concours organisé au Fontanil sur les nouvelles. Je vais demander à Marie-Té quand aura lieu le prochain. Bzz
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
avec plaisir ma Mimine
·
Image de SergeL inconnu
SergeL inconnu · il y a
beaucoup de talent, une écriture simple rythmée , à quand le R....Gros bisous
·
Image de Steph
Steph · il y a
Félicitations, et quel mystère... Très bonne chance pour la finale.
·
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Original. Le personnage décalé est sympathique. L'énigmatique objet porté sur la tête avive la curiosité grâce à la question judicieusement posée (« Pas trop compliqué à porter ? ») jusqu'à la "chute" poétique qui donne une réponse en élevant au bonheur. J'ai aussi aimé le rythme, les verbes sans sujet, la mise en page très aérée, les exclamations finales ...
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Je vous renouvelle mon soutien et je vous invite à retourner dans mon rêve pour confirmer votre soutien s'il vous plaît toujours.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-dailleurs-pantoum

·
Image de Lucille B
Lucille B · il y a
Bonne idée, Louise!
·
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
bonne chance+5 Louise
·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Un coin de ciel dans les tunnels !
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Bonne chance pour cette finale !
·
Image de Mylba
Mylba · il y a
A nouveau mes votes!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur