Dura lex, sed lex

il y a
1 min
45
lectures
0

J’écoute, je regarde, je suis curieux du comportement des personnes, je m’interroge. Mais, je ne porte pas de jugement. J’essaie modestement d'avoir ma propre idée du monde qui nous entoure  [+]

Image de Été 2018
Après des jours d’émeutes, des voitures brûlées, le Préfet avait ordonné de rétablir le calme et la République au nom des concitoyens effrayés par les images transmises par les médias.
La troupe du capitaine Launay s’était lancée à l’assaut des blocs de béton du petit ghetto « Les doigts d’or » de la ville d’Orni dans le 9.3. C’était une guerre et il y avait eu des dommages collatéraux : une femme, d’une cinquantaine d’années, deux enfants, avait été tuée.
Mais, il n’y avait pas eu d’erreur commise et le capitaine avait l’esprit tranquille du devoir accompli jusqu’à l’annonce du médecin légiste : « Mon capitaine, d’après les analyses, cette femme est votre mère biologique, que comptez-vous faire ? ».
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,