Diogène le ver luisant

il y a
1 min
103
lectures
9
Diogène le ver luisant

Sa lanterne sur le dos, Diogène cherche le grand amour.
Diogène est un minuscule ver luisant qui a un cœur d'artichaut: il tombe amoureux de toutes les demoiselles. Ses amourettes éphémères ne sont que des rêves. Ce matin il a entraperçu une libellule et il l'aime jusqu'à ce qu'il croise une abeille dont la parure l'émerveille. Diogène en oublie la belle aux voiles transparents et n'a d’yeux que pour la nouvelle sans pareille. Dommage, cette dernière butine si vite que Diogène la perd de vue mais entrevoit une coccinelle et son cœur ne bat que pour elle.
Finalement tout cela est épuisant. Il a beau voleter aux alentours, il ne trouve pas l'amour. Doté d'élytres, le petit coléoptère s'élève à tire-d'aile. Il fait la cour à une sauterelle qui préfère jouer à la marelle. Dépité, il pense qu'il ne peut y avoir pire que de faire partie de la famille des lampyres. Il a tout parcouru, du sol herbeux des collines jusqu'aux gazons des piscines. Personne ne l'aime ! Un soir pourtant, il entrevoit une étincelle tombée d'une étoile fanée. Il survole la petite lueur qui s'étiole. Intrigué, Diogène s'approche de près. Son cœur manque de s'arrêter. C'est une demoiselle ver pas très reluisante.
- Qu'a-t-elle ? se demande t-il.
Devinant sa pensée, Hermione, la toute mignonne, lui répond :
- Personne ne m'aime !
- Nenni ! Ma mie ! Regardez-moi, je suis là et je vous aime déjà.
Sous le coup de l'émotion, Hermione pique un fard et allume son phare. Se redressant sur son séant, elle brille de tous ses feux et son ventre luit au cœur de la nuit. Transformée en feux clignotants, elle apparaît à Diogène tel un diamant. Cette fois-ci il en est sûr, foi de Ver Luisant, il sera pour toujours son prince charmant.

Simone Cazenove-Letierce.
9

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,