Deux épéistes qui s'ignorent

il y a
1 min
17
lectures
0
-- Ce jouvenceau et cette jouvencelle se sont enlacés comme deux épées qui se croisent. Le choc fut brutal. Il leur fit ressentir en ouvrant leurs coeurs, les prémisses du plaisir nouveau pour eux, qu'il allaient mutuellement se donner.

-- Car, plus jeune est l'amour, plus il est doux d'aimer.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,