Désolation

il y a
1 min
454
lectures
56
Finaliste
Public

A la fois introvertie et tournée vers les autres, longtemps timide, je demeure toujours un peu réservée. Sans doute à la recherche constante de mon moi profond, cette rencontre indispensable à  [+]

Image de 2015

Thème

Image de En haut de l'affiche
La même phrase résonnait invariablement dans l’esprit du jeune homme : je suis un artiste. Inspiré par la divinité, c’est avec son pinceau qu’il tentait de l’exprimer. Marginalisé par son originalité, sa créativité lui infligeait bien des sacrifices mais son désir d’accomplissement n’avait d’égal que l’admiration latente qu’il vouait au triomphe, comme un désir inconscient de revanche. Son véritable dessein : le haut de l’affiche. Il ne partageait pas les espérances de ses parents qui convoitaient à son égard une carrière bien plus classique. Des rêves plein la tête, il était déterminé à les réaliser avant qu’ils ne s’estompent, altérés par les épreuves du temps et la résignation. Il n’attendrait pas la mort pour la notoriété. Les préludes de sa consécration se traduisaient par quelques ébauches prometteuses mais encore bien éloignées de ses aspirations. Soucieux de façonner son art, il peignait inlassablement dans son atelier de fortune, sous la chaleur étouffante des toits parisiens. À mesure qu’il mûrissait, à force de labeur, sa maîtrise se précisait. Aux esquisses de ses débuts, se substituaient d’indéniables chefs-d’œuvre. Transcendant son être pour en exhaler le génie, ses toiles révélaient des scènes d’une intense lumière, reflétant l’éclat de son âme. Pourtant, dans son ascension, grisé par l’annonce d’un succès assuré dont il devinait déjà les prémices à travers une sensible reconnaissance, il méprisait son entourage, convaincu que la gloire seule autorisait quelques écarts. Sa légitimité, il la tenait de son ambition démesurée, attisée par l’exclusion dont il avait été victime, et qui l’avait depuis longtemps socialement déshumanisé. Ses rares amis, il ne les fréquentait plus, sa famille, il avait bien le temps de la fonder, ses pairs, sans état d’âme il les brisait. L’artiste s’était perdu dans l’abîme de l’égo, oubliant sa destinée première, la création pour l’expression.
C’est ainsi, qu’au crépuscule de sa vie, dans sa tour d’argent rafraichie par l’air conditionné, il pouvait s’enorgueillir d’avoir accompli tous ses rêves. Seul, en haut de l’affiche, il observait ceux qu’il avait jadis négligés, écrasés au nom de la célébrité. Cette unanime adulation, qu’il avait si longtemps convoitée l’avait isolé dans les ténèbres de la solitude, celle-là même qu’il avait tant redoutée. Alors, dans un ultime élan créateur, le vieil homme, invité par la divinité, abandonna ses toiles fixées pour la postérité, et s’envola vers les étoiles...

56
56

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
On dirait Starmania : j'aurais voulu être... un artiiiiiste... :))
Image de Philippe La Marmotte
Philippe La Marmotte · il y a
Une très jolie plume , j'adore
Image de Sylvie Attard
Sylvie Attard · il y a
Merci beaucoup, c'est très gentil ! Ravie que ça te plaise.
Image de Audrey Loyé
Audrey Loyé · il y a
J'aime beaucoup cette nouvelle, c'est vraiment bien écrit. En plus c'est court(je ne lis pas de romans car c'est trop long pour moi^^).
Et puis le vocabulaire est riche, bravo :)

Image de Sylvie Attard
Sylvie Attard · il y a
Merci Audrey ! C'est gentil d'être venu faire un tour sur ma page. Et merci beaucoup pour ton commentaire !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un très beau texte d introspection sur le sens de la création artistique, dans un style très maîtrisé, avec une chute surprenante et transcendante. Je ne regrette pas le voyage dans votre univers, voyage entrepris grâce à notre rencontre à la réunion des auteurs organisée par Short Edition. Short a de nombreux auteurs et l'on ne peut tous les lire, mais ce n'est pas un hasard mais l'heureuse circonstance d'une finale de Livres en tête qui nous permet de mieux nous connaître et de découvrir nos oeuvres respectives. Peut-être souhaiterez vous venir me lire, il y a le choix mais un seul texte en compétition à l'heure actuelle, quant à moi je suis maintenant abonnée à vos textes et j'en recevrai donc la notification et vais continuer à vous lire. À bientôt !
Image de Phr48
Phr48 · il y a
un beau condensé sur la vanité des choses, joliment écrit, ( PS: vous êtes une famille de vrais artistes.... ) probablement au 20... ;-) Philippe
Image de Sylvie Attard
Sylvie Attard · il y a
Merci beaucoup Philippe
Image de Sylvie Attard
Sylvie Attard · il y a
Je n'avais pas terminé ma réponse ! Donc, merci beaucoup de ton soutien et de ce joli commentaire.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle et poignante allégorie de la difficile et épineuse recherché de la notoriété, de la gloire! Bravo! Mon vote n0 15! Mes haïku, FROIDEUR et PREMIERS FROIDS, sont en compétition pour le Grand Prix Haïku Hiver 2016! Je vous invite à venir les lire et les soutenir si le cœur vous en dit. Merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/premiers-froids-1
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/froideur

Image de Sylvie Attard
Sylvie Attard · il y a
Oh merci ! Comme c'est gentil. votre commentaire me touche.
Je suis allée voir vos oeuvres et bien sûr vous ai apporté mon soutien, mais pas seulement en signe de remerciement. Vos Haïku sont très beaux. Ils éveillent beaucoup de sentiments, d'impressions, comme une invitation à savourer l'instant. Félicitations !

Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci, Sylvie! Cette appréciation sincère me touche également et elle m'est plus précieuse que le vote lui-même! Merci encore pour l'encouragement! Bientôt, je partagerai quelques-uns de mes textes anglais ( avec ma traduction française ) primés sur Facebook.
Image de Sylvie Attard
Sylvie Attard · il y a
Super ! N'hésitez pas à me tenir informée. Oui, je suis bien d'accord, les retours que l'on peut avoir sur nos écrits sont très précieux. C'est très intéressant de voir comment ils ont été perçus. Parfois, ils rejoignent parfaitement ce que nous avons souhaité partager, parfois ils apportent d'autres points de vue, auxquels nous n'avions pas pensé. Bref, le plaisir du partage.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Je suis d'accord! Etes-vous sur Facebook?
Image de Sylvie Attard
Sylvie Attard · il y a
Oui, je le suis
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bon, il sera facile de voir et commenter ce qu'on écrit de temps en temps! A très bientôt!