Des pays aimants

il y a
3 min
158
lectures
148 voix
En compétition

Il est grand temps de rallumer les étoiles. G. Apollinaire  [+]

Image de 2020

Thème

Image de Très très court
Le chemin est long et difficile pour venir chez nous. Les paysages sont somptueux dominés par la Crète de Chalimont. Après avoir sillonné doucement dans les gorges de la Bourne, il faut monter encore un peu pour atteindre les gîtes. Nous avons aménagé de vieux bâtiments de ferme pour ouvrir un lieu de repos et d’émerveillement aux touristes qui veulent découvrir la région. Tous nos visiteurs semblent enchantés et consignent des petits mots charmants dans le livre d’or, les dessins des enfants nous touchent beaucoup. Nous espérons qu’ils garderont quelque part dans leurs souvenirs les randonnées vertes et joyeuses, les jeux dans la prairie, les excursions pour trouver les cascades fraiches, pleines de vie. Nous espérons qu’ils aimeront ce pays et le feront découvrir à leurs enfants plus tard. L’un d’entre eux, cet été, a pris ses crayons de couleurs et a dessiné dans le livre d’or en lettres capitales : DES PAYS AIMANTS.

Nos gîtes sont en sommeil l’hiver, nous sommes trop loin des stations de sport d’hiver. Je m’occupe de notre bétail avec ma femme Marion, nous avons de belles Villard-de-Lans à la robe couleur châtaigne et nous faisons du fromage dans le petit atelier que m’a légué mon père. A la fin de la journée je rentre toujours par le chemin des panicauts qui passe sous nos gîtes.

***

Ce soir-là un bruit étrange attira mon attention. Un animal avait dû s’égarer, je commençais à m’inquiéter des éventuels dégâts qu’il avait pu provoquer. Je m’approchais des bâtiments pour y découvrir à ma grande surprise un homme couvert de vêtements sales et déchirés. Il avait de grands yeux bleus fascinants.
- Que faites-vous ici ?
- ... perdu montagne...
- Il ne faut pas rester là monsieur.
- ... marche longtemps...
L’homme semblait épuisé. Je lui proposais de venir boire quelque chose de chaud. Nos enfants furent intrigués par ce nouvel arrivant.
- Il vient pour habiter le gîte ?
- Je ne sais pas.
L’homme but le café au lait puis nous remercia avec moult gestes.
- ... montrer carte...
Marion sortit l’atlas que la tante Georgette nous avait offert à Noël. L’homme suivit le contour des pays et des continents avec le bout de son doigt et s’arrêta sur une immense surface de couleur jaune.
- Irak ?!
Marion me regarda d’un air interrogateur. Il fallait prendre une décision. J’allais chercher dans le tiroir du buffet un jeu de clés pour accéder à un des gîtes.

***

Les gendarmes étaient passés à la maison un matin. Ils nous avaient dit qu’il y avait beaucoup de migrants qui se perdaient dans la montagne. Ils nous avaient demandé de faire attention et d’appeler la gendarmerie si nécessaire. Ils nous avaient rappelé que ces personnes n’étaient pas autorisées à séjourner dans notre pays.

C’était le jour de l’anniversaire de notre ainé. Nous avions organisé une fête. Marion avait cuisiné de bons petits plats et réalisé un appétissant Tiramisu. Nous avions proposé à Babak (c’est le nom de l’homme que nous hébergions depuis maintenant sept jours) de se joindre à nous. Babak avait sculpté dans un morceau de bois un chameau du désert. Notre ainé était ravi. A la fin du repas Babak nous proposa de chanter, il s’accompagnait en frappant des mains sur le bord de la table et nous entraina par ses chants dans les profondeurs inconnues de son pays, un pays qui souffre comme tant d’autres, des hommes qui souffrent beaucoup pour en venir à traverser ainsi les forêts et les frontières dans le froid et le danger. Babak nous apprit patiemment les paroles des refrains et les enfants chantèrent à tue-tête le cœur basculé dans la douceur orientale. Je pensais au dessin du livre d’or – le dépaysement était total et merveilleux.
Après la fête je raccompagnai Babak au gîte. Sans réfléchir, je le pris dans mes bras.

Babak était resté encore quelques jours. Il m’avait expliqué qu’il devait rejoindre la capitale pour retrouver sa femme. Je lui avais donné une carte détaillée, Marion lui avait donné du fromage et les enfants des bonbons. Nous étions tristes et inquiets de le voir partir dans la brume matinale.

En rangeant le gîte, j’avais ouvert machinalement le livre d’or. Babak avait écrit « MERCI » comme les enfants en lettres capitales et en couleurs. En dessous il avait écrit dans sa langue quelques signes indéchiffrables :
شكراً لك على ترحيبكم (*)
أعدك أن أعود (**)
BARAK

***

L’hiver est passé. La saison d’été a été bonne, nous avons accueilli des familles et de la joie dans nos gîtes. Les vaches vont bien, les enfants grandissent et le fromage est bon. L’automne a pris sa place avec des couleurs chaudes, un peu de vent et le soleil qui illumine encore la Crète de Chalimont.

Une voiture se gare au bout du chemin. Ils ont dû se perdre. Un couple sort du véhicule et avance à notre rencontre. Je ne l’ai pas reconnu. C’est mon ainé qui crie son nom « Babak, c’est Babak ». Il est beau comme un cœur, rien à voir avec le Babak sale que j’ai vu le premier soir. Il nous présente sa femme Sadira et couvre les enfants de cadeaux. Sadira a fait des gâteaux. Les enfants sont heureux de retrouver Babak le chanteur de charme. C’est formidable. Ce soir nous allons encore chanter, nous allons rire, nous allons manger, nous allons voyager dans ce petit pays d’amour qui nous rassemble et qui n’a pas de frontières.


(*) Merci pour votre accueil
(**) Je promets de revenir

En compétition

148 voix

Un petit mot pour l'auteur ? 29 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Plein de poésie & d'Amour dans ce texte. Compliments !
Image de Damoclès
Damoclès · il y a
Au-delà de la beauté des paysages, c'est la beauté d'âme qui est dépeinte là.
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
C'est merveilleux, ce texte ! J'en ai eu des frissons ! Bravo, Alain
Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Merci beaucoup Marie
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Babak a eu beaucoup de chance. Une belle histoire Alain, écrite avec tendresse. Bonne soirée dans vos gîtes et bonjour à vos Villardes :-)
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Babak à eu beaucoup de chance. Le recevoir dans votre gîte, l'inviter aux repas, récupérer Des forces pour pouvoir continuer. nul doute que son long périple pour retrouver sa femme a été facilité par l'accueil chaleureux qui lui a été réservé.Les montagnards et quelques autres savent aider, malgré les risques d'être dénoncé. Alain, deux objectifs, parler d'une vie simple au coeur des montagnes, et parler des migrants. J'aime
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
C'est presque un conte que tu nous offres là, Alain ! Merci !😊❤
Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Merci Joëlle - belle journée
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un récit plein d'humanité. Ah si tous les Hommes pouvaient agir avec le coeur !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
J'aime beaucoup cette histoire pour sa diversité et son originalité ! Mes 5 voix Alain !
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
l'Humanité est belle quand elle veut ! Merci...
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
C'est aussi cela le charme de l'Orient....je vote - Barakalahoufik
Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Snif - c'est si mauvais que ça...
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Bien au contraire !
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Une histoire très touchante !
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
que c'est beau. mes 5 voix
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Formidable
Les larmes aux yeux en lisant votre texte
Merci pour ce moment d émotion

Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Merci - heureux d'avoir su provoquer cette émotion - belle soirée
Image de De margotin
De margotin · il y a
Belle carte postale dessinée en douceur. Je vote
Je vous invite à découvrir mon Dessin. Merci beaucoup
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/au-bord-de-la-plage-1

Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Beaucoup de douceur dans ce texte : les enfants y tiennent leur place, l'un d'eux en a écrit le titre....
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un texte qui m'a serré le coeur . Une intrigue d'une telle beauté qu'elle s'allie avec la beauté des lieux .
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un beau récit sensible...
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Des mots au bord de l'émotion!
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Beaucoup d'humanité dans ce texte, je soutiens !
Image de Willy Boder
Willy Boder · il y a
Belle tranche de vie solidaire
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un grand air d'authenticité entre gite et couvert.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Mon soutien pour cette histoire sympathique et accueillante, Alain !
Image de Katia
Katia · il y a
Un bel hymne à la fraternité ! Bravo !
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Une histoire pareille fait chaud au coeur. Merci !