94 lectures

15

Théo avait tout juste ouvert les yeux qu’il avait déjà bondi de son lit, surexcité. Aujourd’hui, était un jour très spécial ! Sa première pensée alla à tous les cadeaux que le père Noël avait certainement déposés pour lui au pied du sapin durant la nuit. La nuit ?

Il entrouvrit les rideaux de sa fenêtre et poussa un gros soupir de frustration. La nuit n’était pas encore partie. Loin de là, même, d’après la noirceur du ciel étoilé qui surplombait le jardin blanc de givre. Et ses parents lui avaient bien dit que la clé du salon ne réapparaîtrait qu’au lever du soleil. « Tu comprends, lui avait dit son père la veille au soir, il faut que le père Noël ait le temps de déposer ses cadeaux, alors il verrouille les portes des salons pour être sûr de ne pas être dérangé. »

A la télé, la présentatrice de la météo avait dit que le soleil se lèverait à huit heures et demie ce matin-là. Le père de Théo lui avait alors donné un réveil et appris comment lire l’heure en lui montrant où les aiguilles devaient être positionnées pour que le soleil se lève.

Théo ouvrit d’un coup sec ses rideaux comme pour faire partir la nuit et alla regarder, mécontent, où en étaient les aiguilles de son réveil. La plus grande était bien positionnée, mais la petite, elle, pointait exactement au même endroit que la première : sur le chiffre six !

L’enfant gémit d’impatience en serrant son oreiller contre lui avant de claquer ses deux mains contre sa bouche, les yeux écarquillés. Ce qu’avait dit sa mère d’un ton très sérieux la veille lui revint en mémoire et il espéra de tout cœur que le père Noël était déjà passé et ne l’avait pas entendu. Elle avait dit à peu près les choses comme ça :

« Surtout, ne vient pas nous réveiller avant l’heure, car si le père Noël entend du bruit, même si la porte du salon est fermée, il risque de repartir chez lui sans laisser de cadeaux ! »

Il devait donc à tout prix rester silencieux. Mais qu’est-ce que Théo pouvait bien faire en attendant ? Qu’importe ce qu’il tenterait, les aiguilles de son réveil ne tourneraient pas plus vite ! Par contre, peut-être pouvait-il presser un peu la course du soleil ? Il fallait essayer !

L’enfant prit cependant d’abord le temps d’enfiler un pull chaud par-dessus son pyjama et de faire son lit avant de passer par la salle de bain pour se débarbouiller. Le tout dans un silence quasi religieux, pour ne surtout pas faire peur au père Noël.

De retour dans sa chambre, il ferma soigneusement la porte et réfléchit intensément. Comment accélérer la venue du soleil ? Il avisa soudain le planisphère qui représentait la carte de la Terre, posé sur son bureau en bois. A l’école, il avait appris que c’est parce que la Terre tourne sur elle-même que le soleil se lève à gauche de sa maison tous les matins. Peut-être que si la Terre tournait un peu plus vite, le soleil prendrait moins de temps ?

Théo renifla dédaigneusement en observant sa grande carte plastifiée. La Terre était ronde, pas plate ! Sa mappemonde ne lui serait d’aucune utilité. Mais dans le bureau de ses parents se trouvait un globe terrestre !

Sans faire de bruit, Théo rouvrit la porte de sa chambre, longea le couloir et se faufila dans la pièce où sa mère travaillait quand lui était à l’école. Sur la large table était posé un vieux globe terrestre lumineux qu’il débrancha, souleva de ses petits bras tremblants et rapporta en douce dans sa chambre.

Satisfait de sa prise, il la brancha à la place de sa lampe de chevet et la cala entre ses jambes en tailleur après avoir grimpé sur son lit. Il posa d’un air grave l’index là où se trouvait sa maison et poussa lentement, dans le sens des aiguilles d’une montre, le globe qui chauffait de l’intérieur et qui tourna sur lui-même. Il répéta l’opération de nombreuses fois en chuchotant de sa petite voix :

« Soleil, debout ! Debout, Soleil ! Debout ! »

Il continua à pousser encore et encore, le globe tournant de plus en plus vite. Ses paupières devinrent lourdes à force de fixer l’objet lumineux et la petite main qui tenait l’interrupteur finit par l’actionner. Théo s’était rendormi.

La grande aiguille eut tout le temps nécessaire pour faire deux fois le tour du cadran. Théo ne se réveilla que lorsque le soleil, profitant de l’absence de rideaux, caressa son visage de ses rayons hivernaux. Il pouvait désormais aller réveiller ses parents pour découvrir ensemble les cadeaux : le soleil était levé et la clé du salon était certainement réapparue !
15

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Une si belle histoire qui nous rappelle tant de souvenirs d'enfant, de parent et de grand-parent !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Une très belle histoire ! Je vous découvre seulement aujourd'hui en venant de découvrir votre œuvre "Heimat" écrite en tandem avec Fred Panassac et mise en valeur par SE. J'ai été véritablement séduite par votre travail. Toutes mes félicitations Léa !
·
Image de Lola56
Lola56 · il y a
si seulement les hommes pouvaient se remémorer leurs rêves d'enfants ... merci Léa
·
Image de Espace Laurence
Espace Laurence · il y a
merci pour ce moment de douceur !
·
Image de Loi54
Loi54 · il y a
Trop mignonne cette histoire qui donne vraiment envie de retrouver la naïveté de l enfance et de croire encore que tout est possible même faire lever le soleil plus vite :-D
·
Image de Anna maria
Anna maria · il y a
charmante cette histoire de noël qui enchante les petits enfants...je l'imaginais bien ce petit garçon avec son globe avec tout sa naïveté si chère aux petits! bravo
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
La magie de l'enfance ! Très réussi, et ton écriture est toujours ciselée. Bravo Léa.
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
J'ai été charmée par ce petit garçon. J'ai lu avec délices son histoire. J'ai vécu avec le bambin cette nuit spéciale et tellement prometteuse !!!
Merci de nous avoir donné ce conte.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Que c'est mignon ! :-)
·
Image de Jade_or
Jade_or · il y a
Sympa cette participation libre sur le sujet. Le thème est original et l'innocence de l'enfance est bien représentée!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème