De l'autre côté

il y a
1 min
59
lectures
37
Qualifié

J'ai 60 ans et suis auteure d'un roman publié en 2008. Mes passions sont l'écriture et la lecture. Je suis adhérente de l'association locale "l'Atelier des Mots" créée par Jeanine où nous  [+]

Image de 5ème édition
Image de Très très courts
De l’autre côté...
« Il y a bien longtemps » diraient les jeunes, mais en réalité seulement une cinquantaine d’années séparent Frégola des faits.
Frégola était élevée par une famille très sévère. Tous les dimanches, Frégola devait assister à la première messe matinale, elle aurait bien aimé faire la grasse matinée, mais non, ses tantes ne cédaient pas à sa demande.
« Aimez-vous les uns les autres » s’affichait dans l’église, cependant les tantes ne s’encombraient pas d’un tel slogan, toujours à critiquer les unes et les autres.
Frégola se rendait bien compte que ses tantes étaient moches, mal habillées, pas maquillées, le mot élégance ne faisait pas partie de leur vocabulaire.
Le temps passait et Frégola souffrait d’être entourée par des tantes comparables à des sorcières.
A l’adolescence, Frégola en était certaine, des personnes belles, sympathiques et gentilles peuplaient le monde et elle avait envie de faire leur connaissance.
Alors, Frégola se mit à rêver de les approcher mais pour ce faire elle devait aller voir ce qui se passait sur le trottoir d’en face. C’est une image bien sûr, tous les trottoirs sont peuplés de bons et de méchants !
Frégola voulait passer « de l’autre côté », cet endroit où règne la fantaisie, la tolérance, l’élégance, la compréhension, la gentillesse...
Rapidement, mais en cachette, Frégola se maquilla légèrement, emprunta les vêtements modernes de ses copines.
Evidemment, des gens bien (mal ?) intentionnés prévinrent la mère de Frégola et pour la punir et la faire revenir dans le « doit chemin » de l’intolérance, elle lui infligea des coups de parapluie pour la punir.
A cet instant précis, Frégola eût la certitude de ne jamais repasser de l’autre côté, elle resterait toujours sur le « trottoir » des gentils.
Le Papa de Frégola, un vrai gentil, subissait également la domination néfaste de sa femme et de ses belles-sœurs, mais jamais il ne trouva le courage de se rebeller et de fuir. Cette situation minait Frégola bien plus qu’on ne peut imaginer.
Rejetée définitivement par sa famille maternelle, Frégola n’a jamais regretté son choix. Il lui était indispensable de passer de l’autre côté afin d’apprécier le bon côté de la...vie.
Sylviane Niederlaender – 5/11/2017
37

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci, Virglil, pour ce texte magnifique ! Il est vrai que la terre est peuplée d'esclaves esclavagistes ! +5
Image de Virglil
Virglil · il y a
Merci pour vos compliments. Je n'ai rien inventé, juste narré ce que fût mon enfance. Dès que j'ai pu, Je me suis éloignée de ces personnes néfastes et jamais je ne l'ai regretté. Amicalement
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un texte captivant qui fait émerger des émotions oubliées
Image de Virglil
Virglil · il y a
Merci pour vos commentaires. Je suis née, j'ai supporté et je me suis échappée ! Amicalement
Image de Pivoine
Pivoine · il y a
J'avais juste envie de vous inviter à découvrir" mes ""gentils".Et les murs qu'ils bâtissent.
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Excellent récit fort bien construit. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poèmes "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie et "j'avais l'soleil au fond des yeux" de la matinale en cavale. Bonne chance à vous. http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Devenir adulte c'est faire des choix et les assumer. Elle a eu le courage de passer du bon côté !
Image de Virglil
Virglil · il y a
Je n'ai rien inventé, j'ai juste mis des mots sur mes souvenirs d'enfance. Merci d'avoir pris le temps de me lire. Amicalement
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Bravo à vous alors !!
Image de Virglil
Virglil · il y a
Merci Alain, d'avoir pris le temps de lire mon texte et de votre vote à 5 voix. Amicalement
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Pour Frégola un petit +5