De la forge aux larmes

il y a
1 min
76
lectures
22

. Rien ne vient à compliquer un serment de valeur, car tous serments écrits de ma chair révèlent une seule simple et unique complicité d'écoute ( extrait de " Les larmes et son recueil " mon  [+]

Les fleurs se font pétales et la terre est aride.
La terre est grasse et sombre, les fleurs sont sèches.
Des troupeaux blancs paissent dans leurs enclos.
L’enclos est de bois dur et bien fermé.
Pas de porte pour les libérer.
Certains broutent les fleurs sèches,
Ce sont des troupeaux qui ont toujours soifs.
Certains broutent les fleurs à pétales,
Ce sont des troupeaux qui n’ont jamais soifs.
Un homme s’approche avec un fer rougit de sa forge.
Il marque de colère le ciel de son champ.
Le ciel s’ouvre, prend les troupeaux et se referme.
L’homme entre alors dans le champ.
Son fer se fait bâton.
Il l’enfonce dans le sol fertile et se met à pleurer.
Ses larmes viennent à dessécher les fleurs et les verdissent.
Il enfance son bâton dans la terre aride et se met à prier.
Ses prières sèchent les fleurs à pétales, qui tombent comme poussière.
L’homme sort de l’enclos et son bâton redevient fer rougit par sa forge.
De colère il marque de nouveau le ciel.
Le ciel s’ouvre et libère d’autres troupeaux blancs et noirs dans l’enclos.
Les troupeaux blancs broutent sur la terre aride l’herbe sèche.
Ils n’ont jamais soif.
Les troupeaux noirs broutent sur la terre fertile les fleurs à pétales.
Ils n’auront plus soif.

anrey
22
22

Un petit mot pour l'auteur ? 21 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
Un beau poème,
Image de Fabienne Maillebuau
Fabienne Maillebuau · il y a
Un texte comme une danse, et les scènes défilent avec des métaphores, l'homme et son troupeau en disent beaucoup, même la colère, alors que le berger est si pacifique...Je vous invite sur " Cancuterus" "fleur du mal" et "Notre choix pour la vieillesse", le tout se lit en moins de trois minutes.
Image de Carine Lejeail
Carine Lejeail · il y a
Une fable poétique! Votre texte résonne comme ces légendes qui perdurent de siècle en siècle et transmettent par delà les années une forme de sagesse. C'est réussi.
Si vous voulez découvrir mon univers :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/journal-de-guerre

Image de Nihal R.
Nihal R. · il y a
Superbe, j'aime beaucoup. C'est un magnifique tableau dessiné sous nos yeux, bravo !
J'aimerai, si le cœur vous en dit, partager avec vous mon "Errance Terrienne" ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/errance-terrienne

Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
A lire comme on regarde une peinture. Belle oeuvre !
Image de RAC
RAC · il y a
Une poésie qui sent le grand air !
Image de Fabregas Agblemagnon
Fabregas Agblemagnon · il y a
j'adore,j'aimerais continuer de lire mais.... .Vous avez ma voix.Venez me soutenir(https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/amour-impossible-12)
Image de Danielle Battaglia
Danielle Battaglia · il y a
J'ai beaucoup aimé. Juste une petite remarque : Il enfance (est-ce que ce ne serait pas plutôt : Il enfonce ?
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Poème bucolique à lire sans modération
Je vote.
venez me lire
(http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-bonheur-des-choses-imparfaites)

Image de Marie Gauvin
Marie Gauvin · il y a
bravo ! :)

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le Pousseur de brume

André Page

Little John Kemboï accéléra insensiblement l’allure sur le long sentier de terre rouge, bordé de quelques acacias parasol et de buissons, qui grimpait vers les... [+]


Très très courts

La Source

Laë Raoult

La source était tarie. La fine couche de glace recouvrant le fond brillait comme un diamant. Elle laissa sa peine s’écouler du fond de son âme. Le froid se fit plus intense. Elle frissonna, mais... [+]