Course folle

il y a
1 min
128
lectures
159
Image de 1ère édition

Thème

Image de Très très court
Un peu d’air. Juste un peu. S’envoler, s’oublier, jouer dans les courants d’air chauds ou froids, tourbillonner avec les mistrals, les alizées, admirer les nuages gris et noirs des orages. Il attend, perché sur le rebord de la fenêtre, que le vent se lève.
Il guette les nuages inlassablement, ces grands filaments blancs appelés cirrus, ceux qui annoncent les grands vents.

Mais pour le moment, c’est le calme plat. Alors il se contente d’attendre patiemment le nez pointé en avant, en somnolant sous le soleil. Tandis qu’il se prélasse, un frémissement, léger comme un soupir, le réveille tout à fait. Les sens aux aguets, il se concentre et guette la prochaine brise : elle sera bientôt là. Déjà, il frissonne de plaisir. Il écoute, retient son souffle et s’élance dans le vide. Il plonge en avant, puis il grimpe sur le dos du vent et file, file au loin, aussi vite qu’il le peut. Il entame une course folle avec l’émerveillement du premier envol. Il suit les courbes de l’air, il y a des hauts, des bas, des turbulences mais il n’a jamais pris autant de plaisir qu’en cet instant. Les rayons du soleil le réchauffent agréablement mais il pourrait tout aussi bien grêler ou pleuvoir, qu’il poursuivrait sa course inlassablement comme un bon petit soldat. Il se concentre sur sa trajectoire, virage serré à gauche, descente en piqué, il zigzague entre les obstacles. Le nez au vent, il court après les oiseaux et s’amuse à narguer les enfants qui le croisent ; il s’approche un peu, beaucoup et hop ! reprend son envol quand une main est sur le point de l’attraper.

Mais cachée dans une impasse, une bourrasque surgit et le dévie de son chemin. Il résiste et lutte contre le vent, mais rien n’y fait, il a perdu sa brise légère qui le guidait. Plus de gauche ni de droite, plus de haut ni de bas, il tourbillonne encore et encore, dans un tournoiement sans fin, comme un oiseau pris dans un cyclone. Les couleurs s’emmêlent, tout est sens dessus-dessous dans une tornade de poussière et d’herbes folles.

Soudain, le vent tombe brusquement ; sa petite brise l’attrape et le câline une dernière fois dans sa descente. Il virevolte encore un peu, comme une feuille qui se détache de son arbre, annonçant l’automne.
Et dans un dernier soupir, il finit sa course doucement au milieu des feuilles mortes. Il se dit que son plus beau rêve vient de s’achever, le plus beau pour un petit avion de papier ; pour une course folle, il suffit juste d’un peu d’air pour s’envoler.
159
159

Un petit mot pour l'auteur ? 42 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Très poétique, Sarah!
j'adhère par mes voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Belle plume Sarah. J'ai adoré.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo Sarah, j'adore votre style! Très beau, vous avez ma voix!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
toutes mes voies
svp votes pour moi

Image de Manon cls
Manon cls · il y a
J'aime beaucoup la liberté et la poésie qui se dégage de ce texte touchant. Une écriture légère et fluide comme son sujet! Invitation : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-chant-des-etoiles (15-19 ans), une autre histoire de liberté...
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
***** J'aime beaucoup cette danse dans le vent et la liberté qui se dégage de votre texte. Si vous aimez l'eau, je vous invite à lire mon texte: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/respiration-marine
Image de Garance Andersen
Garance Andersen · il y a
Rafraichissant ! A soumettre à des enseignants pour le faire apprendre comme poème aux enfants ! Merci pour ce moment de légèreté !
Image de Yanis Auteur
Yanis Auteur · il y a
Mes 5 voix je propose mon histoire en lien pour le concours adolescent
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lhomme-10

Image de Lole
Lole · il y a
Joli ! Je vote ! :)
Image de Julia Chevalier
Julia Chevalier · il y a
un très beau texte tout en légèreté, vous maniez bien le suspens sur ce qu'emporte le vent. Merci pour ce bon moment de lecture.